Une possible fermeture des musées de Strasbourg deux jours par semaine à partir du 19 septembre

Publié le

Plusieurs musées de Strasbourg pourraient fermer deux jours par semaine, au lieu d'un, à compter du 19 septembre prochain. Ils devraient également fermer entre 13 et 14h. La Ville confirme qu’une réflexion sur le sujet est en cours, sans donner plus d'explications.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Les musées de Strasbourg vont-ils être fermés deux jours par semaine à compter de la rentrée prochaine? C’est en tous cas l’information rapportée par la revue La tribune de l’art, prévenue – précise l’article (à consulter ici) – par un enseignant. Celui-ci s’étonnait de constater des modifications dans les jours et horaires d’ouverture indiqués par le service pédagogique des musées pour organiser ses sorties pour la prochaine année scolaire.

Les informations portées à la connaissance des enseignants semblent très précises. A compter du 19 septembre prochain :

  • Fermeture le mardi et le vendredi des musées alsacien, archéologique, des Arts décoratifs, des Beaux-Arts et le musée Tomi Ungerer.
  • Fermeture le lundi et le jeudi du musée historique, de celui de l’Œuvre Notre-Dame, et du musée d’art moderne et contemporain.
  • Fermeture de tous les musées tous les jours entre 13 et 14 heures.

"Une réflexion est bien sur la table"

A ce jour, en France, les musées n’ont qu’un seul jour de fermeture hebdomadaire, en général le lundi ou le mardi. Strasbourg serait donc la première ville à faire une entorse à cette règle. Contactés, les responsables des musées de Strasbourg n’ont pas voulu confirmer l’information, renvoyant vers le service de communication de la Ville. Ce dernier reconnaît du bout des lèvres "qu'une réflexion est bien sur la table, mais les modalités ne sont pas arrêtées." Par voie de communiqué, la municipalité insiste sur le fait aucune décision ferme n'a encore été prise.

Quant aux motivations de cette possible réorganisation, pas davantage de précisions : est-ce lié à des difficultés budgétaires ? Y’a-t-il un manque de personnel, en nombre insuffisant pour maintenir l’ouverture six jours par semaine comme avant ? La municipalité reste pour l’heure très discrète et n’apporte aucun commentaire ni aucune justification pour expliquer ces nouvelles modalités d’ouverture. Elle annonce une communication sur ses travaux de réflexion au début du mois de septembre.