L'Union des églises protestantes d'Alsace et de Lorraine rend possible la bénédiction des couples homosexuels

© Grégory Fraize
© Grégory Fraize

L'Union des Eglises protestantes d'Alsace et de Lorraine s'est réunie ce 16 novembre autour de la "bénédiction de mariage" d'un couple de personnes de même sexe. Jusqu'alors illégale, cette bénédiction est désormais possible. Une décision sur la pointe des pieds. Un grand pas tout de même. 

Par Cécile Poure

Il aura fallu plus de quatre ans à l'UEPAL (Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine) pour trancher cette question épineuse. Les pasteurs peuvent-ils bénir l'union de deux personnes de même sexe ? Une question qui avait été reportée en 2014, tant les débats étaient houleux et les avis mitigés.
 

Aujourd'hui, le climat est plus apaisé, les esprits plus mûrs. L'UEPAL a pris une décision historique quoique timide. Ce sera à chaque conseil presbyteral de décider ... en son âme et conscience. Et en cas de refus, de rediriger le couple vers une autre paroisse plus compréhensive.

Le texte a été adopté à une large majorité (36 voix pour, 13 contre, pas d'abstention).
 

Bénédiction Mariage d'Un Couple de Même Sexe by France3Alsace on Scribd


 Dans son projet de texte, l'UEPAL met avant que le fait que "Les Églises protestantes considèrent le mariage comme un contrat humain et social qui ont pour vocation à accueillir, accompagner et invoquer la bénédiction de Dieu sur les couples mariés qui le demandent. La bénédiction d’un mariage ne constituant pas un sacrement, ni un élément fondamental de la foi chrétienne mais un sujet secondaire." En d'autres termes, il s'agit simplement de bénir une union civile. Pas de quoi donc se déchirer sur la question ... D'autant que celle des unions civiles est déjà tranchée depuis longtemps (Pacs en 1999 et mariage pour tous en 2013).

Christophe Kocher, pasteur de la paroisse Saint-Guillaume de Strasbourg, n'a pas attendu, lui, cette décision pour bénir les couples LGBT. Ce qui change aujourd'hui, c'est qu'il le fera désormais dans la légalité, avec l'accord de l'UEPAL. 
 

Pour en savoir plus sur Christophe Kocher, ce pasteur dont " la mission est des bénir les gens qui demandent la bénédiction de Dieu.", lire ci-dessous.

 

Sur le même sujet

Les + Lus