Voitures incendiées : l'appel au calme du maire de Strasbourg n'a visiblement pas été entendu

Véhicules incendiés rue du général Libermann à Illkirch Graffenstaden (67)
Véhicules incendiés rue du général Libermann à Illkirch Graffenstaden (67)

Selon nos collègues de Franceinfo, une trentaine de véhicules ont été incendiés dans le Bas-Rhin notamment à Strasbourg, dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 décembre 2019. Des violences qui interviennent tout juste après un appel au calme lancé par Roland Ries sur les réseaux sociaux.

Par Cécile Poure

Selon nos collègues de Franceinfo, une trentaine de véhicules ont été incendiés dans le Bas-Rhin la nuit dernière vers 21h. Ces violences se sont concentrées sur Strasbourg (Neuhof, Hautepierre, Cronenbourg, Port du Rhin) et dans la commune d'Illkirch-Graffenstaden,  rue du général Libermann). Une information que refuse de confirmer la préfecture par peur d'une surenchère lors du traditionnel réveillon du 31.
 
Voitures incendiées rue du général Libermann à Illkirch
Voitures incendiées rue du général Libermann à Illkirch
Véhicules incendiés rue du général Libermann à Illkirch (67) / © C. Huber
Véhicules incendiés rue du général Libermann à Illkirch (67) / © C. Huber

Ce genre de violences est devenu monnaie courante à l'approche du réveillon en Alsace. Pour ne pas dire traditionnel. En particulier à Strasbourg et Mulhouse.
 

Mais cette année, les incendies de voitures sont intervenus plus tôt que prévus dans la capitale alsacienne. La nuit du samedi 28 au dimanche 29 décembre a, en ce sens, été agitée dans plusieurs quartiers ouest et sud de Strasbourg avec, déjà, une quinzaine de voitures brûlées. Six adolescents avaient été placés en garde à vue pour ces faits avant d'être remis en liberté.
 
 
Hier, lundi 30 décembre, le maire de Strasbourg avait condamné fermement ces agissements et appelé au calme. Il semblerait que son message n'est pas vraiment été entendu. La nuit du réveillon promet d'être tendue. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus