VIDEO. Au club de voile de Strasbourg, les enfants apprennent à naviguer grâce à Marie-Pierre Carteron

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Meyer

Pour Marie-Pierre Carteron et son équipe du club de voile de Strasbourg ACAL, il est primordial de sensibiliser les plus jeunes à la pratique du bateau pour susciter des vocations. À l'issue des sorties scolaires ou des stages d’été, certains enfants s’orienteront vers la compétition.

Durant la saison estivale, les optimistes du club de voile de Strasbourg sillonnent le plan d’eau de Plobsheim. À bord, des enfants qui découvrent les joies et les difficultés de naviguer au gré du vent. Les sorties scolaires ou les stages d’été créent des vocations. La pratique de la voile est accessible à tous, c’est Marie-Pierre Carteron qui a contribué à démocratiser ce sport à Strasbourg il y a 20 ans. Elle ne se lasse pas de voire les enfants s’adapter à ce nouvel environnement.

Le plan d’eau de Plobsheim est le plus grand de la région, idéalement situé sur un axe nord-sud, les perturbations et les anticyclones suivent cet axe et favorisent des vents dominants sur cette trajectoire. Contrairement à la mer, les conditions changent rapidement, il est nécessaire de s’adapter constamment mais cela est formateur.

Les premières traversées sont souvent chaotiques. Il faut sentir le vent, la voile, la dérive. Si on perd l’attention, le bateau se retourne. Marie-Pierre Carteron n’hésite pas à y mettre de la voix, toujours dans la bienveillance. "Il suffit de suivre quelques règles de base et tout se passe bien". Lorsque le bateau prend de la vitesse, la magie opère. Certains élèves se révèlent durant leur formation. Ce fut notamment le cas d’enfants enfermés dans le mutisme. La pratique de la voile a libéré la parole, comme par miracle.

Les stages d’été ont lieu durant les vacances scolaires. Il reste de la place pour les jeunes de plus de 14 ans qui souhaitent apprendre à naviguer sur un catamaran.