CARTE - Le Bas-Rhin réclame le retour des 90 km/h sur six tronçons de routes départementales

Frédéric Bierry, le président (LR) du conseil départemental du Bas-Rhin, a révélé le lundi 30 décembre avoir officiellement demandé à la préfecture de faire repasser aux 90 km/h certaines routes départementales, au lieu de 80 km/h. Six routes, représentant 54 kilomètres au total, sont concernées.

Le remplacement d'un panneau 90 km/h par un nouveau de 80 km/h, dans le Haut-Rhin en juin 2018.
Le remplacement d'un panneau 90 km/h par un nouveau de 80 km/h, dans le Haut-Rhin en juin 2018. © Hervé Kielwasser, MaxPPP
Le président (LR) du conseil départemental du Bas-Rhin, Frédéric Bierry, demande à la préfecture de faire repasser six tronçons de routes départementales (voir carte en bas d'article) aux 90 km/h. Il l'a révélé le lundi 30 décembre 2019. 

Les six tronçons concernent les routes départementales : 
Les routes du département étaient passées aux 80 km/h en juillet 2018. Suite aux critiques, le gouvernement a voté la loi d'orientation des mobilités (Lom). Cette loi permet, sous certaines de conditions, de repasser aux 90 km/h.

Frédéric Bierry a saisi l'occasion pour refaire passer 54 kilomètres de routes (1.5% du réseau routier départemental) aux 90 km/h (voir tweet ci-dessous). La commission départementale de sécurité routière va statuer sur sa demande.
 
France 3 Alsace a joint Frédéric Bierry par téléphone : "À l'époque, quand madame Borne a mené cette réforme, j'avais suggéré de ne pas l'appliquer de manière uniforme, sur tout le territoire. À certains endroits, c'est une bonne idée, mais pas dans d'autres. On ne m'a pas écouté à ce moment-là. Maintenant, le gouvernement revient un peu sur sa position en autorisant le retour aux 90 km/h, sous conditions."

Ces conditions, Frédéric Bierry les estime remplies pour ses six portions de routes : "Ce sont des routes express, elles sont neuves et les accidents y sont rares. Les 80 km/h y sont plus dangereux que les 90. On va avoir quelqu'un à 80, et celui derrière à 75, et ainsi de suite jusqu'à 60. À une vitesse si faible, les gens sont moins attentifs, ou font des doublements intempestifs !"
 

Ce sont des routes express, elles sont neuves et les accidents y sont rares
- Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin


Le président du Bas-Rhin n'exclut pas de formuler une demande identifique pour d'autres portions de route en 2020. Ces demandes, explique-t-il, seront menées en concertation avec les autorités départementales, cantonales, et communales.
 

Et dans le Haut-Rhin ?

Aucune demande n'a été émise pour le moment dans le département du Haut-Rhin. S'il y en a, c'est au cours du premier trimestre de l'année 2020 qu'elles seront formulées.
 

Voir en plein écran

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes transports politique aménagement du territoire