Cet article date de plus de 3 ans

Contrôle technique : plus contraignant et plus cher

A partir du mois de mai 2018 une nouvelle directive rentre en application. Le gouvernement vise zéro mort sur la route et donc renforce le contrôle technique des voitures. Un contrôle qui sera plus contraignant et plus cher.
© Bintou Sidibé / France 3 Champagne-Ardenne
En France 25 millions de voitures de plus de 4 ans sont soumises à un contrôle technique tous les 2 ans. Le gouvernement a décidé de mettre en place au mois de mai prochain une directive européenne pour le renforcer.
Ces voitures seront alors soumises quasi aux mêmes exigences que le contrôle technique des poids lourd.

L'année prochaine, un nouveau niveau de défaillance, dit « critique » sera appliqué sur votre contrôle technique. Toute fuite de liquide de refroidissement, de lave glace ou d'huile immobilisera le véhicule immédiatement. Mais trouver un garagiste pour une réparation… immédiate semble impossible même pour les professionnels du secteur. 
Plus pointilleux et donc plus cher. De 67 euros actuellement le contrôle technique passera à près de 100 euros.
Les associations d'automobilistes estiment que seulement 5% des voitures impliquées présentes des défauts techniques et surtout précisent que les causes de la mortalité sur les routes de France sont essentiellement dues à la vitesse excessive, l'alcoolémie et la prise de substances toxiques.
Elles prévoient donc de se mobiliser contre cette directive franco-européenne à partir d'avril 2018.

Le contrôle technique reste évidemment obligatoire pour toutes les voitures de 4 ans et plus. Pour les automobilistes qui ne s'y soumettraient pas ils devront, en cas de contrôle de police, s'acquitter d'une amende de 90 euros si elle est payée dans les 3 jours ou de 135 euros.


Le reportage de la rédaction de France 3 Champagne-Ardenne


durée de la vidéo: 01 min 53
Les contrôles techniques vont être renforcés ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie europe politique