Championnats de France de lutte : deux médailles d'or lorraines

Yasin Ozay, licencié à Maizières-lès-Metz, est devenu champion de France 2018 de lutte gréco-romaine en -67kg, samedi 18 février 2018 à Schiltigheim (67). / © FFLutte.
Yasin Ozay, licencié à Maizières-lès-Metz, est devenu champion de France 2018 de lutte gréco-romaine en -67kg, samedi 18 février 2018 à Schiltigheim (67). / © FFLutte.

Samedi 17 février 2017 à Schiltigheim (67) , le Sarregueminois Artak Margarian (-77kg) et le Maizièrois Yasin Ozay (-67kg) sont devenus champions de France de lutte gréco-romaine.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Deux mosellans, spécialistes de lutte gréco-romaine, sont montés sur la plus haute marche du podium, samedi 17 février 2018, à l'occasion des championnats de France de lutte qui se déroule sur le week-end à Schiltigheim (Bas-Rhin)  (Voir les vidéos).

Yasin Ozay, l'or en -67kg

En moins de soixante-sept kilogrammes, Yasin Ozay, licencié au club de Maizières-lès-Metz (Moselle), s'est imposé en finale, face à Hrachia Malkhasian de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne).

Une belle victoire pour l'athlète mosellan dont les dernières années ont été difficiles en raison de blessures. Ce résultat signe un retour tonitruant au meilleur niveau pour l'ancien Sarregueminois qui a été notamment médaille de bronze aux championnats du Monde junior et meilleur français en 2012, 2013 et 2014.

La vidéo de sa victoire :
Yasin Ozay, champion de France 2018 de lutte gréco-romaine (-67kg)

Artak Margarian, l'or en -77kg

Le Sarregueminois Artak Margarian, s'est imposé dans la catégorie des moins de soixante-dix sept kilogrammes en défaisant en finale Evrik Nikoghosyan de Bagnolet.

Cinquième aux derniers championnats d'Europe et huitième aux derniers Mondiaux, l'ancien Arménien confirme son retour en forme !
Artak Margarian, champion de France 2018 de lutte gréco-romaine (-77kg)

A noter également la quatrième place de Saifedine Alekma (Sarreguemines) en lutte libre, -86kg.

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus