• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La coopération France 3 et Saarländischer Rundfunk élargie au Grand Est

Le siège de la Saarländischer Rundfunk à Saarbruck / © SR
Le siège de la Saarländischer Rundfunk à Saarbruck / © SR

Pour favoriser l'échange de contenus entre France 3 Grand Est et la télévision allemande Saarländischer Rundfunk, un accord de coopération a été signée entre les deux chaînes, à Sarrebruck, mardi 12 juin 2018. 

Par France 3 Grand Est

Entre la France et l'Allemagne, le trait d'union entre les deux chaînes de télévision régionales de service public, France 3 et Saarländischer Rundfunk remonte aux années 70. Un échange régulier de reportages sur une actualité souvent partagée : les activités économiques autour de la frontière, la culture et l'Europe.

Cet échange amical et historique a franchi une étape supplémentaire ce mardi 12 juin 2018 de façon officielle. Par un accord de coopération plus large. La directrice de France 3 Grand Est, Marie-Thérèse Montalto, et le président du Saarländischer Rundfunk, Thomas Kleist ont élargi les échanges à l'échelle du Grand Est, avec l'Alsace et la Champagne-Ardenne, en plus de la Lorraine, partenaire historique.

Un choix logique pour la directrice régionale de France 3, justifié par le nouveau découpage territorial et le changement des usages. «Le Grand Est nous offre des perpectives supplémentaires.  Dans un environnement médiatique en constante évolution, il est plus que jamais nécessaire d’avoir des échanges permanents de nos contenus et autour de nos pratiques professionnelles", a-t-elle expliqué lors de la signature de l'accord. 

Marie-Thérèse Montalto, directrice de France 3 Grand Est et Thomas Kleist directeur de la Saarländischer Rundfunk ont signé un accord de coopération le 12 juin 2018 à) Saarbruck. / © F3 Grand Est
Marie-Thérèse Montalto, directrice de France 3 Grand Est et Thomas Kleist directeur de la Saarländischer Rundfunk ont signé un accord de coopération le 12 juin 2018 à) Saarbruck. / © F3 Grand Est


Concrètement, cela signifique que les deux entités pourront échanger des reportages plus longs, d'une durée de dix minutes maximum. Alors qu'aujourd'hui, les formats étaient beaucoup plus courts. Une meilleure exposition des productions pour creuser les échanges franco- allemands. 

« Cette convention de coopération pose les bases à partir desquelles nos deux maisons pourront encore élargir leur collaboration à l’avenir », précise le président du Saarländischer Rundfunk, Thomas Kleist. « Avec France 3, les relations transfrontalières sont une réalité quotidienne depuis de nombreuses années et aujourd’hui c’est une étape supplémentaire que nous franchissons avec nos voisins ».


Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus