• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

A Courtisols, dans la Marne, un boulanger de 74 ans met son braqueur en fuite

© Loïc Blache - France 3 Champagne-Ardenne
© Loïc Blache - France 3 Champagne-Ardenne

Le 22 décembre dernier, la boulangerie de Courtisols a été braquée, le voleur est reparti bredouille grâce au calme du patron. Un fait rare, il s'agit du seul braquage qu'a connu la communauté de brigade de Châlons-en-Champagne sur l'année.

Par Juliette Poirier avec Cécile Banasik

Deux jours avant Noël, c'était une journée comme les autres pour Louis Filoche, boulanger installé depuis le mois de mai à Courtisols. Mais à 18 heures 30 tout bascule. Un braqueur entre. Il pointe un pistolet sur le boulanger derrière sa caisse. Et lui ordonne :

"La caisse!"

Louis Filoche lui rétorque calmement :

"Il n'y a pas de caisse ici. Il a eu l'air surpris, a marmonné quelques mots que je n'ai pas compris. Et puis je lui ai dit bon alors c'est tout? Il m'a dit : oui, c'est tout. Alors, je lui ai dit : tu peux partir. Et il est parti."


Il en faut plus pour faire trembler Louis Filoche. D'après les gendarmes, ce boulanger en gardant son calme a adopté la bonne attitude.


Ces faits sont extrêmement rares, il s'agit du seul braquage de l'année dans la communauté de brigade de Châlons-en-Champagne. 

Un appel à témoin a été lancé pour retrouver le jeune braqueur.

 
© Loïc Blache - France 3 Champagne-Ardenne
© Loïc Blache - France 3 Champagne-Ardenne


Ce boulanger n'en est pas à sa première mésaventure. Dans son ancien commerce en région parisienne, un individu avait tenté de lui rafler sa recette. En vain.

"Je lui ai filé une série de coups de poing et il est parti!"


A 74 ans sans s'être fait voler un seul sous, Louis Filoche pense à la retraite. Dans quelques années.

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus