Covid-19 : les cinémas dans le désarroi face à la cinquième vague et l'arrivée du variant Omicron

Publié le
Écrit par Cécile Boisson
Les cinémas feront-ils le plein à l'approche de Noël en pleine cinquième vague et avec l'arrivée du variant Omicron ?
Les cinémas feront-ils le plein à l'approche de Noël en pleine cinquième vague et avec l'arrivée du variant Omicron ? © ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP

Alors qu’un nouveau conseil de défense est programmé lundi 6 décembre 2021, les cinémas tendent le dos à la veille des fêtes de fin d’année, une période propice aux sorties dans les salles obscures en famille.

Dans les deux cinémas indépendants de Nancy, les cinéphiles sont revenus fréquenter les salles obscures et ils profitent à plein de l’offre de films à l’affiche, avec de nombreuses sorties malgré la 5ème vague.

Un énième conseil de défense, Aline Rolland, la directrice des cinémas Caméo préfère ne pas y penser : "on n’est pas serein, la fréquentation n’est pas encore totalement repartie mais on a nos habitués. En ce moment, les salles sont pleines avec les matinées pour les scolaires et on a le dernier film de Pedro Almodovar , Madres paraleas, qui marche bien. On voit à quatre ou cinq jours, pas plus".

Comparativement à 2019, l'avant covid, son chiffre d’affaire est en baisse de 60%. La programmation se fait à la semaine, il n'y a plus de projection de planning sur plusieurs semaines comme auparavant.

On reste optimiste même si le public n’est toujours pas au rendez-vous, principalement à cause des restriction sanitaires

Un gérant de salles

"On est tous inquiets, on ne voudrait pas devoir de nouveau fermer nos portes" nous confie le gérant d'un cinéma lorrain qui préfère rester anonyme. "C’est vrai que traditionnellement, les fêtes de fin d’année drainent du monde, beaucoup de familles, mais on s’adapte, on n'a pas le choix et on reste optimiste même si le public n’est toujours pas au rendez-vous, principalement à cause des restriction sanitaires."

"On espère que la culture va être laissée tranquille" s'inquiète un autre gérant de salles obscures en Lorraine. On a eu de beaux évènements et il y a de grosses sorties de prévues avec des films familiaux comme Spiderman et Tous en scène pour la fin de l'année, j'espère que les gens pourront encore se divertir mais je ne crois pas à une fermeture, les jauges vont peut-être évoluer mais contrairement à l'an passé, il y a le vaccin pour nous protéger".

La question des contrôles

Au-delà de ce public qui peine à ressortir, ce qui dérange le plus Aline Rolland, c’est de faire la police dans son cinéma ce qui n'est pas le cas partout. "On fait ce qu’il faut, les cinémas sont sûrs, mais c’est pénible de devoir toujours redemander aux gens de garder leurs masques pendant les séances. On contrôle systématiquement le pass sanitaire aussi mais on fait face nous à l’énervement des clients alors qu’ils accèdent paradoxalement sans contrôle aux trains ou aux centres commerciaux. On demande à ce que ces contrôles soient plus équitables."

C’est pénible de devoir toujours redemander aux gens de garder leurs masques pendant les séances

Aline Rolland, directrice des cinémas Caméo

Grâce aux récentes aides du Grand Nancy et du CNC (Centre National du Cinéma et de l'image animée), la fin d'année ne devrait pas être trop difficile pour les caméos de Nancy, à moins que... de nouvelles mesures ne soient prises avec le renforcement de la cinquième vague et l'arrivée du variant Omicron. Réponse lundi 6 décembre 2021.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.