La découverte par des Chinois du Parc naturel des Ballons des Vosges

Les aménagements de la tourbière de Lispach date de plusieurs années
Les aménagements de la tourbière de Lispach date de plusieurs années

Une délégation chinoise est venue durant 3 jours, du 27 au 30 septembre 2017, pour s'inspirer de la gestion des parcs naturels en France. Ils ont choisi le Parc naturel des Ballons des Vosges pour mieux comprendre les principes de la gestion durable.

Par David Bailly

Ils on pris des photos, beaucoup de photos, mais ont également pris des notes pour s'inspirer de l'exemple français sur la gestion des parcs naturels.

Vendredi matin ils avaient rendez vous au lac de Lispach. Ils ont pu mieux appréhender la façon de concilier le tourisme et la gestion durable des sites sensibles.

Comment préserver faune et flore​

Ici, à la Bresse, depuis quelques années, vous pouvez faire le tour des tourbières de Lispach mais sans impacter la faune et la flore. On a construit des passerelles en bois qui diminue l'impact des visiteurs.
Pour la délégation chinoise, qui tente de gérer le Parc de Xianju, ces aménagements sont une réussite et une nouveauté.

Il faut dire qu'en Chine deux solutions prédominent, soit le parc est totalement fermé au public, soit les touristes ont accès à des sites et c'est l’escalade en terme de nuisances de toutes sortes.

Un partenariat à développer

Le responsable du parc des ballons des Vosges qui a rendu une visite en Chine est ressorti un peu halluciné par les déchets de toutes sortes qui jonchent des endroits magnifiques.
Cependant, c'est bien pour changer cette logique du "laisser faire" que les Chinois ont entrepris ces visites.

La suite de l'histoire doit vivre, puisqu'un partenariat a été scellé entre le parc de Xianju et celui des ballons des Vosges grâce à l'agence française de développement.

Les responsables français sont fiers de la gestion de leurs parcs naturels et sont prêts à faire prospérer ce modèle sur l'ensemble de la planète. 
Parc régional des Vosges : l'intérêt des chinois
Ils sont venus à la Bresse en délégation étudier ce modèle de réussite économique, écologique et touristique. - France 3 Lorraine - Marc Schmitt et David Bailly

 

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne