Des séances de réflexologie gratuites pour les étudiants en détresse

Du 15 au 21 mars 2021, un collectif de réflexologues propose une séance gratuite aux étudiants en difficultés à cause de la crise sanitaire. Trois praticiennes du Grand Est en font partie. 

Une réflexologue en pleine séance.
Une réflexologue en pleine séance. © PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

Comment soulager la profonde détresse dans laquelle sont plongés les étudiants depuis la crise du Covid-19 ? Plus d'une centaine de réflexologues de la France entière se sont emparés de la question. Même si c'est seulement le temps d'une séance, ils veulent "apporter un accompagnement physiquement et psychologiquement dans cette période compliquée", soutient Marianne Charligné, réflexologue à Reims. Ainsi, du 15 au 21 mars 2021, des séances de réflexologie seront offertes gratuitement aux étudiants de moins de 25 ans. 

Les étudiants champardennais auront aussi droit à leur moment de détente. Dans la région Grand Est, trois réflexologues déjà ont annoncé faire partie de l'initiative (voir l'encadré en fin d'article). Trop peu pour Marianne Charligné, qui espère que d'autres praticiens de la région vont la rejoindre dans ce mouvement. 

Canaliser le stress sur le long terme

La réflexologie consiste à exercer une pression sur des points d'acupression, des points énergétiques du corps. "Solliciter ces zones réflexes permet de rétablir l'autorégulation du corps, pour tout ce qui est hormonal (trouble du sommeil, trouble digestif, anxiété)", explique Marianne Charligné.

Pourquoi proposer la réflexologie pour les étudiants ? "Le premier rôle des réflexologues est l'aide à la gestion du stress, note la réflexologue rémoise. Rien qu'une séance peut leur faire beaucoup de bien et avoir un impact au moyen et long terme, car le corps mémorise ce que l'on fait". Elle souhaite aussi apprendre quelques techniques aux étudiants pour qu'ils puissent les reproduire eux-mêmes. 

D'ordinaire, "les étudiants ne sont pas la clientèle que l'on a l'habitude de voir, car ils ne viennent pas d'eux-mêmes nous consulter", continue Marianne Charligné. Plusieurs causes peuvent l'expliquer : le coût (environ 60 € pour une heure) et le fait que très peu de mutuelles prennent les séances en charge. Mais c'est aussi dû au manque d'information autour de la réflexologie : "Beaucoup de personnes ne savent pas ce que c'est, la confondent avec la sophrologie, ont même peur d'essayer."

Ainsi, une initiative comme celle des séances gratuites pour les étudiants est aussi l'occasion de démocratiser la pratique. La réflexologue rémoise soutient : "On arrive à de beaux résultats avec la réflexologie. Cela montre aux gens qu'il y a d'autres alternatives pour aller mieux."

Pour bénéficier des séances gratuites, vous devez avoir moins de 25 ans et être muni d'une carte étudiante. Contactez la réflexologue la plus proche de chez vous :

  • Marianne Chaligné de Reflex Oxygen, à Reims (Marne) au 07 67 52 90 01 ; 
  • Audrey Hivert-Pelletier à Saint-Germain (Aube) au 06 86 12 70 76 ;
  • Virginie Theviot à Bourbonne les Bains (Haute-Marne) au 06 73 88 86 69. 

D'autres informations sur l'évènement Facebook Événement Reflexo pour les Étudiant(e)s

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 université