• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Destruction des derniers vestiges de la centrale de Richemont dimanche 22 juillet

La Centrale de Richemont va disparaître du paysage lorrain dimanche 11 juin 2017 / © EDF – Maxime Dufour Photographies
La Centrale de Richemont va disparaître du paysage lorrain dimanche 11 juin 2017 / © EDF – Maxime Dufour Photographies

Les unités 4 et 5, derniers vestiges de la centrale EDF de Richemont, en Moselle, vont disparaître dimanche 22 juillet. Ce qui ne sera pas sans entraîner certaines perturbations de circulation, entre 7h et 10h.  L' A31 sera coupée dans les deux sens et des déviations mises en place.

Par Didier Vincenot

La centrale de Richemont, c'est fini !

Enfin, très bientôt, la grande date de destructions des unités restantes, (4 et 5) étant programmée pour le dimanche 22 juillet 2018.

Le 11 juin 2017, les trois premières unités disparaissaient.

Un an plus tard, il ne restera plus rien de la centrale de Richemont.

Les travaux de démolition sont prévus dans un créneau compris entre 7h et 10h.

Ceux-ci se déroulant avec explosifs, donc générant nuage de fumée, toutes les précautions ont été prises par les autorités pour garantir la sécurité.

C'est ainsi que l'A 31 sera fermée dans les deux sens, des déviations mises en place pour l'occasion.

Attention cependant à celles ou ceux qui seraient tentés de passer outre : de nombreux points de contrôles seront mis en place.

Les restrictions de circulation sur l'A 31 devrait cependant être assez limitées dans la durée, les opérations techniques millimétrées permettant un rapide retour à la normale, si aucun incident bien sûr ne vient contrarier les travaux.

Historique de la centrale de Richemont en bas d'article, rubrique "A lire aussi".
 
La Centrale de Richemont : le démantèlement continue
En 1995, EDF a racheté la Centrale de Richemont. En 2009, les activités ont cessé... Il faudra attendre 2020 pour que le terrain soit vidé. - France 3 Lorraine - B.Bour F.Carretier et T.Maginot
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus