Blocages des gilets jaunes : les perturbations en Alsace ce mercredi 21 novembre

Le barrage filtrant à Roppenheim / © J. Jung/France 3 Alsace
Le barrage filtrant à Roppenheim / © J. Jung/France 3 Alsace

Pour la cinquième journée consécutive, les gilets jaunes ont poursuivi leur mobilisation en Alsace ce mercredi 21 novembre. Retour sur la situation heure par heure dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

Par M.C.

Le mouvement des gilets jaunes lancé le 17 novembre s'est poursuivi en Alsace pour la cinquième journée consécutive, ce mercredi 21 novembre. En raison des manifestations, dont certaines sont toujours en cours, avec des barrages filtrants, la circulation peut encore être localement perturbée sur le réseau routier départemental. Revivez heure par heure la situation de cette 5ème journée de blocage en Alsace.

 

Ce qu'il faut retenir de la journée 

Toujours aussi déterminés, les gilets jaunes sont de mieux en mieux organisés et rejoints par de nouveaux soutiens. Des commerçants, des grandes surfaces et de nombreux particuliers, des routiers aussi, leur apportent des vivres et du bois pour alimenter leurs braseros. Ce mercredi, 21 novembre 2018, ils ont mené de nombreuses actions sur plusieurs autoroutes en Alsace. Le trafic de l'A4, l'A35 et A36 ont à nouveau connu de nombreux ralentissements, bouchons et barrages filtrants. A Roppenheim, il y a toujours un noyau dur, pacifique mais déterminé et organisé. Les différents groupes sont principalement sans leader, mais ont toutefois désigné des porte-parole pour s'exprimer devant la presse. Les gilets jaunes du péage de Schwindratzheim ont été évacués par les CRS. Ils étaient installés en continu au péage de l'A4 depuis lundi matin. Ils ralentissaient les véhicules, ne créant pas de réel blocage, mais une seule voie sur huit était ouverte. En milieu d'après-midi, vers 16 heures, une quinzaine de véhicules de CRS sont venus sur site pour les évacuer.  Une évacuation qui, selon les gilets jaunes, s'est déroulée sans heurt. Ils se sont immédiatement installés sur un rond point, près de Brumath.

Au soir du cinquième jour, de nombreux gilets jaunes s'apprêtent à passer une nouvelle nuit sur les sites qu'ils occupent à tour de rôle. Au premières heures du jour, ils seront, comme chaque matin depuis samedi, relevés par d'autres gilets jaunes. 
 


19h00 


Le point de situation dans le Haut-Rhin 

Quatre barrages filtrants selon la préfecture du Haut-Rhin
• Kingersheim : rond-point Kaligone D430 / D430bis
• Soultz : rond-point du nouveau monde
• Altkirch/Carspach : rond-point « McDo » RD419
• Burnhaupt-le-Haut : pont d’Aspach
 

À la tombée de la nuit, les piétons sont moins visibles et donc plus vulnérables. Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, renouvelle son appel à la prudence aux usagers de la route et aux personnes présentes sur les rassemblements. Faites preuve de la plus grande vigilance.
 

Le point de situation dans le Bas-Rhin 

Selon la préfecture du bas-Rhin, un seul barrage filtrant subsiste ce soir dans le Bas-Rhin à Châtenois, au rond-point de la RN 59 et de la RD 424. Des rassemblements sont en cours à Dorlisheim, au giratoire du trèfle sur le RD 422, à Wasselonne, au rond point de la RD 1004, et à Roppenheim, au rond point de la RD 4.

 

18h00 

 Les gilets jaunes investissent un nouveau site à Brumath

"L'évacuation du péage de Schwindratzheim par les CRS s'est déroulée dans le calme comme prévu" explique un des gilets jaunes sur le site depuis 48 heures. Une partie des gilets jaunes s'est déplacée vers le rond point de Brumath, où ils continuent de filtrer le passage des véhicules. D'autres vont prendre quelques heures de repos. Après quoi, ils se retrouveront tous pour décider ensemble, comme ils le font depuis 5 jours, de la suite à donner à leur mouvement. 
 

16h00 

Evacuation du péage de Schwindratzheim par les CRS

Evacuation par les CRS du péage de Schwindratzheim / © Document remis
Evacuation par les CRS du péage de Schwindratzheim / © Document remis
 

Les gilets jaunes postés sur l'autoroute A4, au péage de Schwindratzheim, ont commencé à être évacués par les CRS. Le Préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx a donné l'ordre d'évacuer les gilets jaunes qui y organisent un passage au compte- gouttes depuis le week-end dernier. "Nous sommes pacifistes" explique un des hommes présents depuis deux jours, "nous n'avons pas l'intention d'aller à l'affrontement, si vraiment ils nous délogent, nous donnerons tous les surplus alimentaires à des associations caritatives". 
 
Reviendront-ils par la suite ? Pour l'heure, ils préfèrent ne pas donner de réponse.
 

15h00

Le point de situation à 15h00 dans le Haut-Rhin sur les sites perturbés.
Cinq barrages filtrants
• Kingersheim : rond-point Kaligone D430 / D430bis
• Soultz : rond-point du nouveau monde
• Altkirch/Carspach : rond-point « McDo » RD419
• Burnhaupt-le-Haut : pont d’Aspach
• Cernay : rond-point de la croisière

Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, rappelle à tous les usagers "qu’une manifestation sur la voie publique doit être déclarée en préfecture au moins 3 jours avant sa date. La déclaration est signée par trois organisateurs, précise le dispositif mis en place et le parcours envisagé s’il y a lieu."


13h00

En direct du péage de Schwindratzheim avec les gilets jaunes mobilisés.
 


12h30
 

À Roppenheim, les gilets jaunes se relaient jour et nuit et ne lâchent rien.
 



12h00
 

Le point de situation dans le Bas-Rhin
Les barrages filtrants sont en cours :

  • à Roppenheim, au rond point de la RD 4
  • à Rothau, au rond point de la RD 1420
  • à Wasselonne au rond point de la RD 1004
  • à Châtenois, au rond-point de la RN 59 et de la RD 424
  • à Schwindratzheim, à la barrière de péage dans le sens Paris-Strasbourg
  • Le barrage filtrant de Monswiller, sur la RD 1061 vers l’accès à la barrière de péage, a pris fin à 10h.

Un rassemblement est en cours à Dorlisheim, au giratoire du trèfle sur le RD 422.

La préfecture du Haut-Rhin rappelle les mesures de sécurité.


11h30

Cinq barrages filtrants et une opération escargot dans le Haut-Rhin

• Kingersheim : rond-point Kaligone D430 / D430bis
• Soultz : rond-point du nouveau monde
• Altkirch/Carspach : rond-point « McDo » RD419
• Cernay : rond-point de la croisière
• Burnhaupt-le-Haut : pont d’Aspach

OPERATION ESCARGOT :
RN66 : Thann à Cernay à Mulhouse


11h00

Le rassemblement des gilets jaunes au port aux pétroles a été dispersé dans la matinée par la police indiquent nos confrères de France Bleu.



10h30

A Roppenheim, le barrage filtrant est très organisé. Les gilets jaunes continueront jusqu'à samedi au moins et ne s'arrêteront pas aprèss'ils n'obtiennent pas de réponse du gouvernement.  Ils pourraient être rejoints par des gilets jaunes allemands, le week-end prochain.

Le barrage filtrant à Roppenheim / © J. Jung/France 3 Alsace
Le barrage filtrant à Roppenheim / © J. Jung/France 3 Alsace



10h00

BARRAGES FILTRANTS :

Six barrages filtrants recensés dans le Haut-Rhin :

Kingersheim : rond-point Kaligone D430 / D430bis
Soultz : rond-point du nouveau monde D83
Malmerspach/Saint-Amarin : RN66
Altkirch/Carspach : rond-point "McDo" RD419
Cernay : rond-point de la croisière
Burnhaupt-le-Haut : pont d'Aspach
 

9h00

La préfecture du Haut-Rhin annonce quatre barrages filtrants :
• Kingersheim : rond-point Kaligone D430 / D430bis
• Soultz : rond-point du nouveau monde
• Burnhaupt-le-Bas : rond-point RD466 / A36
• Malmerspach/Saint-Amarin : RN66

"Le préfet du Haut-Rhin rappelle aux personnes qui n’ont pas satisfait aux obligations réglementaires de déclaration de manifestation qu’elles se placent en infraction au regard des dispositions du code de la sécurité intérieure (articles L 211-1 à 4). Elles engagent par ailleurs leur responsabilité pénale et civile au regard de tout incident ou accident qui surviendraient au cours de rassemblements non déclarés.

Le préfet du Haut-Rhin rappelle également, qu’aux termes des articles L 412-1 et R 413-19 du code de la route, le fait d’entraver la circulation, d’empêcher la circulation des véhicules de secours ou de gêner la circulation des autres véhicules est passible d’amendes et de peines d’emprisonnement.

En effet, les entraves à la circulation peuvent être à l’origine d’incidents et d’accidents. Les participants aux mouvements organisés le 17 novembre et les jours suivants sont dès lors invités à faire preuve de responsabilité et de prudence dans leurs actions, pour éviter tout incident. La sécurité des manifestants et des usagers de la route doit rester une priorité absolue.
La circulation des véhicules de sécurité, de secours et des professionnels de santé doit être impérativement assurée et les hôpitaux, maternités, centres de secours, etc. devront rester accessibles."

7h00

Le point de situation de la préfecture du Bas-Rhin :
Rassemblement à Strasbourg, au port aux pétroles, au rond-point de la rue de Rouen.

Des barrages filtrants :
  • à Roppenheim, au rond point de la RD 4
  • à Rothau, au rond point de la RD 1420
  • à Châtenois, au rond-point de la RN 59 et de la RD 424
  • à Schwindratzheim, à la barrière de péage,  (avec un bouchon de plusieurs kilomètres).
  • à Monswiller, sur la RD 106 vers l'accès à la barrière de péage

Dans le Haut-Rhin, des barrages filtrants sont annoncés
  • RN66, rond-point de St Amarin ( dès 6h)
  • RN66, rond-point de Bitschwiller les Thann ( à partir de 16h30)
  • D83, rond point du nouveau monde
  • D483, pont d'Aspach

4h00

Plusieurs points de blocage sont signalés dans le Bas-Rhin 
 

Adresses utiles pour le Haut-Rhin et le Bas-Rhin 

 inforoutes 68 
 inforoutes 67 

http://www.haut-rhin.gouv.fr/Actualites/Actualites-du-Prefet-et-des-Sous...
http://www.bas-rhin.gouv.fr/Actualites/Informations/Suites-de-la-mobilis...

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus