Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

Trois jours en compagnie des candidats du concours de chant D'Stìmme

Derrière le micro, Brigitte Crenner qui interprète son texte original sur une reprise musicale des 4 Non Blondes. Elle est accompagnée par Matskat et ses musiciens. / © J.Jung/France Télévisions
Derrière le micro, Brigitte Crenner qui interprète son texte original sur une reprise musicale des 4 Non Blondes. Elle est accompagnée par Matskat et ses musiciens. / © J.Jung/France Télévisions

Ils sont dix et ont été sélectionnés parmi 32 candidats pour enregistrer leur chanson dans les studios de France Bleu Elsass. Dix chanteurs amateurs qui comptent bien briller durant la quatrième édition du concours de chansons en alsacien et en platt D'Stìmme. Nous étions en studios avec eux.

Par Judith Jung

Découvrir et faire découvrir de nouveaux talents, tel est le but du concours D'Stìmme. Pour y parvenir, cette année encore, de nombreux candidats (32 au total) ont envoyé leur maquette. Des chansons écoutées par le jury du concours qui en a sélectionné dix. 
 

Il faut que ce soit juste, que l’on comprenne le texte - Matskat, coach du concours

En studio durant trois jours, les dix candidats retenus ont eu une heure pour enregistrer leur chanson (des reprises et certaines chansons originales) en compagnie du musicien et chanteur Matskat et de ses musiciens. Une heure d'ajustement musical, de placement de voix et de correction linguistique, avec l'Olca, pour arriver à l'arrangement parfait : "ce qui est difficile c’est d’enregistrer en live. Il faut le faire correctement tout de suite. Il faut que ce soit juste, que l’on comprenne le texte. Et la chanson doit raconter une histoire", voici les priorités du coach.
 
Derrière le micro des chanteurs amateurs et semi-professionnels qui, pour certains, participent pour la seconde fois au concours. D'autres ont enfin osé se lancer. Tous le font par plaisir pour la musique par amour pour la langue régionale.

On souhaite entendre de beaux textes - Isabelle Dietrich Schoepfer, directrice de l'Olca

Chanter en alsacien ou en platt telle est la condition. Tous les candidats ont relevé le défi, "nous sommes là pour aider celles et ceux qui en ont besoin" rappelle Isabelle Dietrich Schoepfer, directrice de l'Olca. Car il est important de donner envie aux gens, de ne pas les décourager. 
L'Office pour les langues et les cultures d'Alsace et de Moselle soutien tous ceux qui souhaitent développer leur compétence linguistique. / © T.Sitter/France Télévisions
L'Office pour les langues et les cultures d'Alsace et de Moselle soutien tous ceux qui souhaitent développer leur compétence linguistique. / © T.Sitter/France Télévisions
Le jury du concours se réunira à nouveau le 18 février pour sélectionner les cinq candidats, parmi les dix, qui seront soumis aux votes du public. Vous aurez un mois à partir du 24 mars 2020 pour voter pour votre titre favori. Les trois chanteurs qui auront récolté le plus de voix participeront à la finale, le 6 juin 2020 à la Cité de la musique et de la danse de Strasbourg.
 
Le concours est organisé par France Bleu Elsass et l'Olca en partenariat avec France 3 Grand Est.