• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Rund Um

Du lundi au vendredi à 12h15 et 18h50
Logo de l'émission Rund Um

Wissembourg : les urgences sans frontières

Une ambulance allemande aux urgences de l'hôpital de Wissembourg. / © C.Laemmel
Une ambulance allemande aux urgences de l'hôpital de Wissembourg. / © C.Laemmel

La volonté de coopérer avec les voisins allemands existe depuis de nombreuses années à Wissembourg et dans les villages environnants. Une dynamique transfrontalière qui a fait émerger une coopération dans le domaine de l’aide médicale d’urgence.

Par Muriel Kaiser

Avec l’entrée en application d’une directive européenne concernant le temps de travail, les hôpitaux allemands de la Südliche-Weinstrasse (Rhénanie-Palatinat) ont été confrontés à un problème de démographie médicale. L’hôpital de Bad-Bergzabern ne pouvait alors plus assurer, de façon continue, la médicalisation des urgences pré-hospitalières.

Pour résoudre ce problème, une convention de coopération a été signée en 2002 par les hôpitaux de Bad-Bergzabern et de Wissembourg. Celle-ci renforce les liens entre les deux établissements afin d’assurer les urgences pré-hospitalières de nuit (de 19h à 7h). Au départ de l’hôpital de Wissembourg, c’est une équipe binationale qui prend place à bord du véhicule de la Croix-Rouge allemande.  Elle est composée d’un médecin urgentiste français, d’un infirmier français et d’un Notfallsanitäter (urgentiste allemand). L’équipe intervient de nuit sur le territoire allemand.

Fort de cette collaboration, et soucieux d’améliorer l’offre de soins de proximité pour la population frontalière, le groupement européen de coopératio  trerritoriale PAMINA coordonne un projet INTERREG. Celui-ci vise à améliorer l’offre de soins de santé de proximité pour les populations frontalières.

Plusieurs pistes de coopération sont à l’étude :

- la simplification administrative, juridique et financière.
- le renforcement de la coopération inter hospitalière entre les hôpitaux de Wissembourg et de Bad Bergzabern.
- l’amélioration de l’attractivité du territoire pour les médecins, grâce au travail transfrontalier.
- une meilleure information des habitants,sur leurs droits et les possibilités de prise en charge des soins transfrontaliers.   
 

Elevage visons de Spincourt -Meuse