Festival Parenthèse-Nature : "il s'agit de montrer la beauté de la nature dans la région Grand Est"

Une exposition de 150 photos visibles dans un parcours nature. Un livre. Et toujours la même envie de défendre notre environnement, trop durement touché par les changements climatiques. La seconde édition du festival Parenthèse-Nature vient de commencer. Son thème principal, la région Grand-Est.

Deuxième édition du festival Parenthèse-Nature. Olivier Henrion, le président a un message à faire passer. "Il faut arrêter les dérèglements climatiques".
Deuxième édition du festival Parenthèse-Nature. Olivier Henrion, le président a un message à faire passer. "Il faut arrêter les dérèglements climatiques". © Olivier Henrion, Parenthèse-Nature

Le Grand Tétras, la Mulette perlière, la Grenouille des champs, l'Écrevisse des torrents, le Hamster commun d'Alsace restent des espèces emblématiques de la région Grand-Est qui sont menacées "et même amenées à disparaître si on ne fait rien".

Le thème principal reste la nature

Sa passion pour la nature, Olivier Henrion, 43 ans, en a fait un engagement. Il est toujours inquiet car "sur la question climatique depuis une trentaine d'année, les diagnostics deviennent jour après jour de plus en plus inquiétants". Avec son festival, il a un message à faire passer. 

Selon Olivier Henrion, plus de 1.300 espèces pourraient disparaître dans les prochaines années.
La dégradation des sites comme la forêt vosgienne ou le massif des Ardennes, la fragilité de la ressource en eau, les périodes de canicule sont une réalité "que l'on ne plus nier"

Parenthèse-Nature a choisi la photographie pour interpeller tout le monde à la protection de la nature.

Olivier Henrion, président de l'association Parenthèse-Nature

"Il y a, dans la région, beaucoup trop d'espèce trop mal valorisées, en grande partie à cause du dérèglement climatique", ajoute Olivier Henrion. "Elles pourraient même disparaître alors qu'il faut au contraire sensibiliser le grand public. La photographie et l'image sont pour nous les meilleurs moyens". 

Incendies et canicules

L'association Parenthèse-Nature constate que la situation est déjà difficilement gérable dans les régions les plus exposées aux risques de sécheresses, de canicules ou d’inondations. "Parenthèse Nature est un collectif qui a choisit l'image pour interpeller et sensibiliser petits et grands à la protection de la notre ecosystème. "

Après une première version très réussie autour du climat, la seconde édition du festival repose cette fois-ci sur région Grand-Est.
"Une deuxième édition complètement différente. La première était sur le Climat. Cette fois on veut mettre en valeur le Grand Est. Notre patrimoine naturel local"
 

La tendance des températures moyennes est clairement à la hausse.

Olivier Henrion

Ainsi, un grand concours photographique destiné à valoriser la faune et la flore est organisé, du 1er Mars au 31 Mai 2021.

Les détails du concours sont à retrouver sur le site de Parenthèse Nature.

A l'issue du concours, comme en 2020, une exposition à ciel ouvert sur un parcours de quatre kilomètres sera installée jusqu'au 30 septembre 2022. Elle sera valorisée par la rédaction d'un livre avec des textes et plus de 150 photos.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature photographie culture art écologie environnement animaux