Cet article date de plus de 3 ans

Folschviller : 86 départs annoncés chez Neuhauser

Depuis janvier dernier, la direction de Neuhauser avait prévu 259 suppressions de postes. Finalement, la boulangerie industrielle a réduit la casse : 86 départs volontaires.
L'entreprise Neuhauser et les syndicats ont finalement négocié 86 départs volontaires sur les 259 licenciés initiaux.
L'entreprise Neuhauser et les syndicats ont finalement négocié 86 départs volontaires sur les 259 licenciés initiaux. © Fabrice Rosaci. France 3 lorraine
86 départs volontaires au lieu de 259 licenciés prévus. Ce sont les derniers chiffres annoncés par Neuhauser, la boulangerie industrielle mosellane, mercredi dernier.

L'entreprise située à Folschviller (57) avait annoncé un licenciement massif de 259 salariés. Depuis mercredi dernier, ces suppressions de postes se sont transformées en départs volontaires pour 86 d'entre eux et 37 "licenciables" malgré les négociations encadrées par un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi).

Il s'agit de jeunes employés et de salariés ayant peu d'ancienneté, d'après nos confrères du Républicain Lorrain.

Quel est l'avenir des licenciables ?


Dans quelques jours, ces 37 "licenciables" devront faire un choix : celui d'accepter un reclassement c'est-à-dire changer de poste de travail, ou bien le refuser et recevoir leur notification de licenciement.

Le facteur de sauvegarde de l'emploi


Sur les 259 licenciés initiaux, près de la moitié des emplois a été sauvegardée aux dépens des salariés suite aux négociations.

Quelle est le dispositif mis en place ? Le reclassement. Les salariés en question peuvent prendre la décision d'occuper un autre poste de travail, comme le nettoyage des ateliers. 

L'entreprise a effectivement choisi d'intégrer les tâches de nettoyage des ateliers aux missions des salariés.

Réponse de ces licenciables dans quelques jours. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie