Froid en Alsace : pas encore de pic d'activité pour les chauffagistes

L'Alsace grelotte. Par rapport aux mois de décembre et janvier 2015-2016, cette année, l'hiver est bien plus froid. Les professionnels du chauffage devrait voir leur activité augmenter fortement mais ce n'est pas forcément le cas, du moins pas pour l'instant.

En Alsace, 230 000 foyers se chauffent au fioul. Depuis le 1er janvier, la taxe carbone a augmenté, pour 1000 litres achetés, 27 euros s'ajoutent à la facture. Mais beaucoup de clients ont anticipé cette hausse en effectuant leur commande pour bénéficier des tarifs de 2016. "L'année dernière, les prix étaient plus bas et les médias avaient beaucoup communiqué sur la hausse des taxes, cela a eu pour effet d'encourager les gens a passé des commandes plus rapidement", explique Hervé Baumlin, représentant d'Alliance Energie. 

Du coup, l'activité des chauffagistes est plutôt bien lissée pour l'instant, et il n'y a pas encore de pic d'activité contrairement à l'an dernier. Mais la persistance de températures négatives pourrait amener de la demande. C'est d'ailleurs déjà le cas pour les granulés de bois, un mode de chauffage moins onéreux que le fioul, mais il faut tout de même ajouter le prix d'une installation qui peut atteindre les 20 000 euros.

L'Alsace grelotte. Par rapport aux mois de décembre et janvier 2015-2016, cette année, l'hiver est bien plus froid. Les professionnels du chauffage devrait voir leur activité augmenter fortement mais ce n'est pas forcément le cas, du moins pas pour l'instant. ©France 3 Alsace

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité