• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Grand Est: création du Conservatoire des races animales locales

Cheval ardennais et chèvre de Lorraine / © France 3 Champagne-Ardenne / France 3 Lorraine
Cheval ardennais et chèvre de Lorraine / © France 3 Champagne-Ardenne / France 3 Lorraine

En avril, le conservatoire des races animales locales du Grand Est rédige ses statuts. L'association prévoit de s'établir à l'ensaia de Lorraine, école qui a vu naître le projet.

Par Thierry Pernin

Les structures régionales de conservation des races animales locales existent partout en France. En avril 2019, les statuts de celle du Grand Est sont en cours de rédaction.

Ce projet, qui a vu le jour à l'Ensaia de Lorraine, a débouché sur l'organisation d'une réunion à laquelle ont été conviés les différents représentants des races locales.

L'objectif était, d'une part, de présenter les diverses formes que peuvent prendre les structures qui accompagnent les races locales dans les autres régions et d'autre part, les attentes recueillies auprès des représentants des races du Grand-Est interrogées.

Ces structures de conservation se caractérisent en effet par une forte adaptation au contexte régional et aux besoins des races locales. C'est d'ailleurs cet ancrage territorial qui fait leur force !

Le patrimoine animal du Grand Est est composé :
  • de la chèvre de Lorraine,
  • de la vache vosgienne,
  • du cheval de trait ardennais,
  • du mouton à laine Mérinos,
  • de la poule meusienne ; 
  • de la poule et de l'oie alsacienne,
  • du lapin brun marron de Lorraine,
  • du lapin sablé des Vosges.
L'issue de cette réunion a été pour le moins heureuse puisqu'un accord de principe sur la création d'un conservatoire des races animales locales du Grand Est a été trouvé.
 

Conservatoire des races animales locales du Grand-Est


 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus