Cet article date de plus de 3 ans

Grève SNCF : le personnel toujours mobilisé

La grève SNCF se poursuit alors que la réforme arrive à l'Assemblée ce lundi. En milieu de matinée, ils étaient 24,9% des cheminots à faire grève, contre 29,7% la semaine dernière.
Grève, quatrième jour. Cette journée de mobilisation tombe le même jour que l’arrivée du projet de "nouveau pacte ferroviaire" à l’Assemblée nationale, l’examen en séance plénière doit débuter à 16 h ce 9 avril. En début d’après-midi, la CGT cheminots et Sud rail ont appelé à un rassemblement devant le Palais Bourbon, soutenus par de nombreux députés de gauche, communistes et Insoumis qui ont déposé plusieurs amendements pour le maintien du statut de cheminots.

Les opposants à la réforme accusent le gouvernement de vouloir privatiser la SNCF et d’ouvrir le secteur à la concurrence. Le président Macron va se mêler au dialogue jeudi lors d’un entretien télévisé, alors qu’Edouard Philippe a annoncer que le gouvernement irait jusqu’au bout de sa réforme.

A Reims, les cheminots étaient mobilisés sur le parvis de la gare.


A Troyes, seul 1 train sur 5 pour Paris maintenu


A Troyes, le trafic est encore très perturbé ce lundi avec 1 train sur 5 en direction de Paris. En tout, seuls deux aller retours, un le matin et un le soir sont prévus.

Sur l’ensemble du territoire 1 intercité sur 6, 1 TER sur 6, 1 TGV sur 5 roulent ce lundi.
Pour connaître les horaires en temps réel, rendez-vous sur ce lien : www.ter.sncf.com/grand-est/horaires/greve

La grève devrait être suspendue ce mardi matin à 8 h et reprendre jeudi soir. Un trafic "quasi normal" est prévu mardi dans l’après-midi selon la SNCF.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports mouvement social social grève