Grève SNCF : trafic très perturbé en Alsace ce vendredi 6 décembre

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR
Un TER arrivant en gare de Mulhouse.
Un TER arrivant en gare de Mulhouse. © Thierry GACHON. MaxPPP

Peu de TER et de TGV en Alsace ce vendredi 6 décembre. La majorité des trains resteront à quai pour cette deuxième journée de grève.

Rebelote pour ce vendredi 6 décembre, peu ou pas de trains en Alsace. La SNCF parle d'une journée "très perturbée" sur l'ensemble du réseau. Voici le détail des trains annoncés.

La circulation des TER en Alsace

  • Strasbourg-Bâle: 3 allers (matin) et 3 retours (soir) seront assurés 
  • Molsheim-Strasbourg : 4 allers (matin) et 4 retours (soir)
  • Saverne-Strasbourg et Haguenau-Strasbourg : 1 aller (matin) et 1 retour (soir) seront assurés sur chacune de ces lignes
  • Tram Train Mulhouse-Thann : 50% de circulations (1 Tram Train/h/sens)

Pas d’autres TER ne roulera sur le reste du territoire alsacien. Mais la SNCF précise que près "de 115 cars ont été commandés, essentiellement en matinée et soirée, pour assurer la desserte de certaines lignes régionales avec un accès non garanti et un nombre de places limité".


La circulation des TGV

TGV Inouï : 1 aller (matin) et 1 retour (soir) seront assurés sur la liaison Strasbourg/Paris
TGV Ouigo : 1 aller et 1 retour (fin de journée) seront assurés entre Strasbourg et Paris
Lyria : 1 aller (matin) et 1 retour (a-midi) seront assurés sur la liaison Paris-Mulhouse-Bâle


En savoir plus

sncf.com
OUI.sncf
www.ter.sncf.com/grand-est

Par téléphone
Pour l’info trafic Grandes Lignes : 0 805 90 36 35
Pour l’info trafic TER Grand Est : 0 805 415 415 (du lundi au vendredi de 6h30 à 19h30, samedi de 9h à 14h, dimanches et jours fériés de 15h à 20h. A titre exceptionnel, fermeture décalée à 21h ce jeudi)

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.