Haut-Rhin : afflux de chiots à la SPA de Mulhouse, suite au démantèlement d’un trafic entre l’Espagne et l’Allemagne

Le contrôle d’un véhicule en provenance d’Espagne à destination de l’Allemagne a permis aux douaniers haut-rhinois de démanteler un trafic de chiots. La SPA de Mulhouse a été sollicitée pour les recueillir.

Ce n'est pas la première fois que la SPA de Mulhouse est sollicitée par la douane ou la gendarmerie pour recueillir des animaux issus de trafics. En juillet 2020, pas moins de 98 chiens sont passés brièvement chez eux. Pour les membres de l'association de protection des animaux, c'est malheureux pour ces animaux. "Cette fois, quinze chiots non sevrés et une chienne étaient entassés dans le coffre de la voiture des trafiquants, dans deux cages" explique Nicolas, en charge des réseaux sociaux de la SPA de Mulhouse. "Quand ils arrivent chez nous, ils sont vus par notre vétérinaire qui a constaté qu'ils avaient des puces et des tiques. Les petits avaient aussi des vers. La femelle qui tenait à peine sur ses pattes était en plus totalement déshydratée."

Des animaux soumis à rude épreuve

Les trafiquants sont rarement au courant des besoins des animaux, dans ce cas, la nourriture qu'ils avaient mise à disposition des animaux n'était pas adaptée à leur âge. "Les trafiquants projetaient de les nourrir avec des croquettes et du lait en poudre non adapté." explique Nicolas. Certains animaux que la SPA de Mulhouse recueille, ne pèsent plus que la moitié du poids qu'ils devraient avoir. "Il faut les nourrir doucement, augmenter les quantités progressivement, faire en sorte qu’il n’aient plus peur de l’homme." La maltraitance de ces animaux est physique, mais aussi mentale. "Nos soigneurs s’en occupent bien et les bénévoles les promènent, ce qui les resocialise."

Pour adopter un chien ou un chat

Pour adopter un animal, la SPA de Mulhouse a mis en place une adoption en trois temps. "Il faut à tout prix éviter qu'un animal soit adopté sur un coup de coeur un jour et rapporté le lendemain." précise Nicolas. "Il y a donc une première visite des personnes qui souhaitent adopter un animal chez nous, ils font leur choix, mais repartent pour prendre le temps de la réflexion. Ils reviennent une seconde fois pour confirmer leur décision."  Mais ce n'est pas fini. Un bénévole de l'association fait ensuite une visite à domicile pour voir si l'appartement ou la maison correspond bien aux besoins de l'animal. Ce n'est qu'ensuite que l'adoption des animaux pucés, vaccinés, castrés ou stérilisés selon les cas, peut être finalisée.

"Il y a plein d’animaux abandonnés dans les refuges" regrette Nicolas, tout en ajoutant un message aux personnes qui souhaitent adopter. "Il faut savoir qu’un animal a un vécu, un passé, qu'il faut de la patience avec eux. Un chien ou un chat qui passe dans une nouvelle famille, qui change de lieu et d'habitudes de vie du jour au lendemain a besoin de temps."

Fin mai, vingt-quatre chats et chiens sont adoptables à la Spa de Mulhouse. Lorsque les chiots et la femelle, issus du trafic démantelé le 22 mai 2021, seront soignés, vaccinés et pucés, l'ouverture à l'adoption sera annoncée sur le site et les réseaux sociaux de la SPA de Mulhouse. 

 

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité