247 kilos de cocaïne découverts dans un stock de bananes à Colmar

Dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 mai, près de 250 kilos de cocaïne ont été saisis dans un entrepôt logistique de Colmar. La drogue était cachée dans des cartons de banane.

Stupéfiante découverte dans un entrepôt logistique de Colmar (Haut-Rhin). Dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 mai, les employés du site ont trouvé "des paquets de cocaïne d’environ un kilo chacun" dissimulés dans 247 cartons de bananes, selon les indications faites à l’AFP par le procureur de Colmar, Jean Richert.

Le procureur ajoute que l’ensemble du stock de bananes représentait 300 cartons, répartis en 18 palettes livrées.

Initialement en charge de l’affaire, le procureur de Colmar s’est dessaisi de l’enquête le 23 mai, au profit de la juridiction interrégionale de Nancy (JIRS), compétente pour les affaires de grande complexité. 

Une valeur marchande estimée à plusieurs millions d'euros

Selon les informations des DNA et de l’Alsace, la valeur marchande de la cocaïne découverte pourrait être évaluée à plusieurs millions d’euros. D'après le site de statistiques statista, en 2022, un gramme de cocaïne se vendait en France à 65 euros le gramme. A ce tarif, la valeur totale de la trouvaille avoisinnerait les 16 millions d'euros.

Les quotidiens régionaux précisent que cette drogue aurait pu passer par l'Allemagne et être livrée par erreur à l’entrepôt logistique de Colmar, en raison d'une erreur d'aiguillage et de destinataire. Ils révèlent par ailleurs qu’un mouchard GPS aurait été trouvé dans la marchandise.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité