Colmar : trois morts dans un accident de la route, la vitesse en cause

Publié le
Écrit par Karine Gélébart .

Une voiture circulant à très haute vitesse sur l'A35, dans la nuit du 19 au 20 novembre, en a percuté une seconde très violemment au nord de Colmar. Bilan : trois morts.

Il était environ de 2h du matin, dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre, lorsque des témoins, entendus par la gendarmerie, affirment avoir vu passer une grosse cylindrée de marque Porsche circulant sur l'A35 en direction de Strasbourg "à plus de 200, voire 250 km/h".

Au volant, un homme de 34 ans, qui finit par percuter, au nord de Colmar, un second véhicule. Le conducteur de la Porsche est éjecté, il décède sur le coup, tandis que sa voiture finit dans le fossé, après plusieurs tonneaux, avant de prendre feu.

Dans l'autre voiture, deux hommes de 61 et 56 ans. Ce dernier, qui se tenait sur le siège passager, a lui aussi été éjecté du véhicule. Le conducteur a dû être désincarcéré. Les secours ont tenté de les ranimer, mais sans succès. Leur décès est prononcé vers 3h30 du matin.



Les traces de ce dramatique accident étaient encore visibles sur la chaussée sur plus de 300 mètres plusieurs heures après le choc. Preuve de la violence de la collision. Secours et forces de l'ordre sont intervenus près de quatre heures durant, jusqu'au petit matin, pour dégager l'autoroute et sécuriser les lieux.

Une enquête a été ouverte, menée par les gendarmes du peloton autoroutier de Sainte-Croix-en-Plaine, pour déterminer les circonstances précises du drame.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité