Un exercice attentat de grande ampleur à Colmar et Ingersheim

© L'Alsace
© L'Alsace

Les deux communes ont accueilli ce mercredi une simulation d'attentat organisée par la préfecture du Haut-Rhin. Le scénario avait prévu des interventions sur plusieurs sites et de nombreuses victimes fictives.

Par France 3 Alsace / ML

Policiers, gendarmes, pompiers, soldats, médecins : un important effectif de sécurité s'est déployé ce mercredi matin à Ingersheim et Colmar. La préfecture du Haut-Rhin met en place un exercice "qui vise à simuler l’incidence d’une série d’attentats pour tester les capacités d’intervention et de coordination des services de l’État". Le scénario, réalisé "dans des conditions les plus réalistes possibles" avec effets sonores, avait prévu un nombre important de victimes fictives, simulées par des figurants volontaires. L'exercice démarré à 7h30 s'est terminé vers 12h15.


© L'ALSACE
© L'ALSACE



La préfecture demande aux riverains garder leur calme. "Ne saturez pas les lignes téléphoniques et ne propagez pas de fausses rumeurs, enjoint-elle. Ne vous approchez pas des lieux, ne vous mettez pas en danger en tentant de photographier ou de filmer ; ne gênez pas la progression des acteurs et libérez les voies d’accès.

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus