Foire écobio de Colmar : invitée d'honneur, l'Indienne Vandana Shiva défend l'accès aux graines pour tous

Elle a fédéré plus de 500.000 petits paysans indiens autour de son association Navdanya dans les années 1980, obtenue le Prix Nobel alternatif en 1993 pour son engagement pour les femmes et l'agroécologie. Vandana Shiva défend l'accès aux graines pour tous.

Vandana Shiva est venue en Europe en avion, pour défendre l'écologie, la réduction des pesticides et tous les gestes qui peuvent sauvegarder la planète. Son combat la conduit dans le monde entier. Et samedi 11 mai, elle était à la foire écobio de Colmar. "Les voyages que je fais à l’international sont très importants", explique cette militante de l'agroécologie qui a reçu le prix Nobel alternatif en 1993 (le Right Livelihood Award). "Il y a tant de discours contradictoires et néfastes à l’environnement que les gens sont divisés. Ils n’ont aucune idée d’où va le monde et où va leur propre vie. Je m’astreins un peu à prendre l’avion, même si je sais l’impact écologique que ce mode de transport peut avoir. Mais ce n'est rien comparé à la pollution aux pesticides. Et je pense que mes voyages sont utiles pour l’écologie."

Depuis cinquante ans, Vandana Shiva se bat pour que les petits agriculteurs puissent continuer de garder leurs graines, contre des multinationales comme Monsanto. Dans les années 1980, elle fédère plus de 500.000 petits paysans autour de son association, Navdanya ("neuf semences") qui organise des formations à l’agriculture biologique, des microprêts et des échanges de semences.

Lors de sa conférence à Colmar, elle parle un langage universel. Son combat, en Inde comme ailleurs, c'est la conservation de la biodiversité dans les pratiques agricoles. "Les rivières ont des droits, nous ne pouvons prétendre les détruire. Les graines ont des droits, nous devons protéger leur milieu naturel. Leurs droits sont nos responsabilités, en tant que membres de la famille Terre."

À Colmar, 600 personnes ont fait le déplacement samedi 11 mai pour écouter la prix Nobel alternatif. L’argent de la conférence de Vandana Shiva à Colmar sera reversé, comme toujours à son association, Navdanya.