À Mulhouse, la couveuse Hopla accompagne les jeunes entrepreneurs

© France 3 Alsace
© France 3 Alsace

Les premiers pas ne sont jamais faciles pour une entreprise. Voilà pourquoi, il existe des couveuses. Joli mot pour désigner ces structures qui accompagnent les futurs entrepreneurs et qui leur permet de tester leur projet avant de se lancer.

Par France 3 Alsace

Créer son entreprise, c’est parfois la solution lorsque l’on est à la recherche d’un emploi. Alors, pour entamer ce type d’aventure en maîtrisant les risques, certains font appel à des couveuses. Des structures qui permettent de tester une activité, avant de se lancer. Comme Hopla, à Mulhouse.

Une entreprise qui a un visage, celui de sa directrice Noëlle Baele, qui rendait ce jour-là visite à quelques-uns de ses protégés. Trois jeunes gens qui se sont lancés un défi : vivre de leur passion. Et leur passion, c’est la fabrication d’objets, de costumes et de personnages de fiction. Leur entreprise n’a toutefois pas encore d’existence propre. Ils utilisent le numéro siret d’Hopla.

Comptabilité, fiscalité, tout est piloté et vérifié par la couveuse. "C’est sécurisant de se dire qu’on se donne 6 mois ou un an pour tester le projet, pour voir si on est capable d’en retirer une rémunération et si le projet est réellement viable", explique la directrice de la couveuse.

À Mulhouse, la couveuse Hopla accompagne les jeunes entrepreneurs



Sur le même sujet

Les + Lus