Mulhouse : polémique autour du sort de Rose, une chienne qui risque l'euthanasie après avoir violemment mordu un enfant

Publié le
Écrit par Agnostes Badebec

Sa photo circule sur les réseaux sociaux : Rose, chienne bully de 12 mois, si mignonne, risque l'euthanasie après avoir mordu violemment un enfant à Mulhouse en avril dernier. Une pétition pour la sauver a déjà récolté plus de 25.000 signatures. Oui mais méfiez-vous des apparences.

C'est vrai que les photos d'animaux font un carton sur les réseaux sociaux. Et quand l'animal en question, qui ressemble à une grosse peluche, au doux prénom de Rose, risque l'euthanasie, les coeurs s'emballent. Les commentaires aussi. Ceci dit, les sentiments ne doivent pas éclipser les faits. En l'état actuel des choses, Rose est un animal dangereux. 

 

L'avant-bras déchiqueté et un croc à la jugulaire 

Les faits se sont déroulés le 2 avril dernier dans un parc mulhousien. Des enfants, seuls, sans adulte, jouent avec leur chien. Rose, un american bully, de douze mois. Le molosse leur échappe et saute au cou d'un autre enfant de huit ans, qui passait devant eux. Il aura fallu jeter une bouteille sur la gueule de Rose pour qu'elle lâche ce dernier. 

"J'ai vu les photos qui sont à proprement parler hallucinantes. Le gosse a l'avant-bras déchiqueté, le chien y a d'ailleurs laissé une molaire et une morsure au cou, au niveau de la jugulaire, plus une morsure plus légère à la joue. Ça clairement, ce sont des morsures de prédation. Pour tuer. Pour achever. Pas pour jouer comme on peut le lire sur les réseaux sociaux" explique Elise Michaud.

Ce chien est une bombe à retardement et je l'ai dit.

Elise Michaud, vétérinaire

Elise Michaud est vétérinaire à Altkirch. C'est elle qui a dû évaluer la chienne suite à l'accident. Evaluer sa dangerosité. "Quand je l'ai vue à la SPA, elle avait les pupilles dilatées, je n'ai même pas pu lui ouvrir la gueule pour vérifier son âge. Elle ne tolère ni laisse, ni muselière. Ce chien est une bombe à retardement et je l'ai dit." Le parquet de Mulhouse a requis l’euthanasie de Rose le 23 avril.

Depuis, Elise Michaud est victime d'injures et de harcèlement de la part des défenseurs de Rose "meurtrière, assassin, on m'appelle sur mon portable, on m'envoie des textos. J'ai porté plainte à la gendarmerie de Dannemarie pour diffamation et harcèlement contre une dame particulièrement virulente."

Elise Michaud n'a pourtant fait que son devoir. Protéger la société d'un animal qu'elle juge irrécupérable et dangereux. "Personne ne veut plus faire ce genre d'évaluations et je comprends pourquoi. Moi c'est la dernière fois. Nous sommes d'accord que le chien n'y est absolument pour rien, tout est une question d'éducation. Ces chiens peuvent être adorables mais sans éducation Rose est devenue une arme. Elle n'est plus un chiot, un an c'est presque adulte. Elle a des comportements de prédation et quand un chien a goûté à ça, il est trop tard."

Elle a des comportements de prédation et quand un chien a goûté à ça, il est trop tard.

Elise Michaud, vétérinaire

"J'ai fait son évaluation en mon âme et conscience : si ce chien est replacé dans une famille peu vigilante et qu'il s'échappe, la prochaine fois il tue. Rose est trop dangereuse c'est mon avis. Après rien n'empêche une contre-expertise ..."

 

Une pétition en ligne 

 

En attendant la décision de la cour d'appel de Colmar, l'euthanasie de Rose est suspendue. Et la mobilisation pour la sauver continue. Plus de 25.000 personnes ont signé la pétition sur le site Change.org.

C'est Sandra Bauduin qui a lancé cette pétition. Sur le site, elle se présente comme "enquêtrice animalière investie pour la protection des animaux" auprès de l'association Stéphane Lamart. Pour elle, Rose, comme "n'importe qui" a droit à une seconde chance. "J'adore les Staff et les Bully. Ce sont des nounours mais têtus, tout est un problème d'éducation et de sociabilisation. Certes, elle a mordu gravement un enfant et c'est tragique mais elle doit bénéficier de circonstances atténuantes".

Elle a mordu gravement un enfant et c'est tragique mais elle doit pouvoir bénéficier de circonstances atténuantes

Sandra Bauduin

"Elle avait dix mois peu ou pas d'éducation ni de sociabilisation. Y avait beaucoup d'agitation autour d'elle dans le parc. Peut-être a t-elle eu peur ? Moi ce que je demande c'est que Rose puisse voir un autre vétérinaire et un comportementaliste. Tout le monde n'a pas l'habitude de ce genre de chiens."  

Et Sandra de poursuivre : "Chacun a son avis mais pour moi Rose mérite une seconde chance, mérite d'être réhabilitée. C'est un accident, ça arrive, quand c'est un caniche on n'en parle pas quand c'est un bully c'est la catastrophe. On réhabilite les humains, on peut essayer avec les chiens non ? L'envoyer dans un centre spécialisé et dans une famille confirmée, lui faire faire des tests. J'en connais des tas qui ont eu une seconde chance et pour qui ça se passe très bien. Elle est encore jeune. On peut pas se dire ça va pas hop une piqûre. Après c'est certain, on verra, s'il n'y a rien à faire, alors il faudra en tirer les conclusions. "

On réhabilite les humains, on peut essayer avec les chiens non ?

Sandra Bauduin

 

Elise Michaud soupire "Si ces gens attendris par des photos du chiot voyaient les photos que moi j'ai vues, celles du petit garçon qui sont tout bonnement hallucinantes, peut-être changeraient-ils d'avis ?" 

S'il y a une leçon à tirer de cette histoire c'est que prendre un chien engage des responsabilités. De gros chiens de grosses responsabilités. Education, sociabilisation, sorties : "ce ne sont pas des jouets, il faut de la patience, de la fermeté, pouvoir tracer ces animaux avec des certificats d'obtention, éviter les trafics .. il y a du boulot" conclut Sandra. Et que oui, dans un sens, on a le chien qu'on mérite même si ce dernier ne nous mérite pas toujours.