A Mulhouse, le théâtre Poche-Ruelle, un concept unique

Un théâtre en tôle toujours debout 20 ans après
Un théâtre en tôle toujours debout 20 ans après

Le théâtre Poche-Ruelle, une institution à Mulhouse. Un Ovni dans le monde du spectacle. Car si depuis près de vingt ans le succès est toujours au rendez-vous, c’est grâce à son concept unique : des comédiens  bénévoles qui répètent tous les soirs, dix mois dans l’année. Du jamais vu.

Par Stéphanie Mallauran

Il y a le lieu, d’abord… Un bâtiment en tôle, préfabriqué et démontable qui trône au centre de Mulhouse depuis 1972. Rien ne le prédestinait à rester en place. Si ce n’est le succès populaire remporté par sa troupe à chaque pièce. Un endroit insolite, déjà chargé en souvenir. Le théâtre Poche Ruelle prend vie chaque jour quand tombe la nuit.

Sous l’œil avisé de Jean-Marie Meshaka, le directeur artistique du théâtre, les comédiens répètent la pièce du moment Délicate balance d'Edward Albee. Rien n’échappe à cet ancien dentiste reconverti en dramaturge, metteur en scène et comédien. Un passionné de théâtre, qui n’hésite pas à monter trois ou quatre pièces chaque année avec sa petite troupe.

Un sacerdoce

Petite, c’est vite dit… sept techniciens salariés et un vivier d’une trentaine de comédiens font vivre le lieu. Pas de répit pour les apprentis acteurs qui mènent de front leur vie professionnelle le jour, et leur passion le soir. Jean-Marie Meshaka les appellent ses comédiens « professionnels amateurs » car particularité du lieu, ces mordus de théâtre se retrouvent ici  tous les soirs, week-end compris, pour travailler la pièce du moment. Et peaufiner chaque scène. Un vrai sacerdoce...

delphine Billig, l'une des professionnelles bénévoles du théâtre poche Ruelle
delphine Billig, l'une des professionnelles bénévoles du théâtre poche Ruelle

Dernière arrivée dans la troupe, Delphine Billig. Dans Délicate balance, elle incarne Julia, une névrosée hystérique. Mais le jour, cette jeune maman est directrice d'une agence bancaire. Costume stricte; ongles impeccables, tempérament très calme, laborieuse. Le profil d'une femme d'affaire qui trouve son équilibre en menant de front cette double vie.


Vingt ans et 100 représentations

Michèle Bund, elle, est créatrice de bijou. Sa boutique de perles a pignon sur rue. Ça c'est sa vie le jour.... Le soir, depuis cinq ans, plus rien d'autre ne compte que le théâtre. Elle y est entrée un peu par hasard. En suivant d’abord l’atelier du théâtre Poche Ruelle. Deux ans d’apprentissage et puis le saut dans le grand bain. Pas facile pour celle qui se définit comme une traqueuse mais qui a définitivement pris goût  à la scène.

A partir du 20 octobre, Michèle, Delphine et les autres vont se produire dans » délicate balance ». Une pièce qui promet de faire un carton. Chaque année près de 6.000 spectateurs assistent aux représentations dans le petit théâtre de 150 places. L’année prochaine, le théâtre Poche Ruelle fêtera ses vingt ans et ses 100 représentations.

Le théâtre Poche Ruelle
Un théâtre pas comme les autres, avec des comédiens amateurs souvent aussi bons que des professionnels.

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne