• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vapeur verte à Sausheim

Incinérés à Sausheim, les déchets ménagers de l'agglomération mulhousienne fournissent depuis peu de l'énergie aux Papeteries du Rhin. Protection de l'environnement, économies, tout le monde y trouve son compte.

Par PhD

C'est la centrale d'incinération du Sivom (syndicat intercommunal à vocations multiples) de l'agglomération mulhousienne qui fournit désormais cette vapeur propre grâce aux déchets non recyclables des Mulhousiens. Avec ce système, les Papeteries du Rhin, très gourmandes en énergie, économisent de l'argent car elles ont moins recours aux énergies fossiles comme le gaz par exemple. En réduisant ses émissions de gaz à effet de serre, l'entreprise valorise du même coup son image. 
Des tuyaux acheminent la vapeur jusqu'à l'usine
Reportage d'Arnaud Rapp et Yves Ledig
Un réseau d'acheminement d'un kilomètre de long relie l'unité de valorisation énergétique à la papeterie industrielle. Cette dernière existe depuis 1840, elle fabrique des tubes en carton pour l'emballage à partir de papier recyclé. Coup de l'opération : trois millions d'euros financés en partie par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).


Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus