VIDEO. Avec la neige, enfin l'espoir de sauver la saison pour la station de ski du Lac Blanc

Publié le
Écrit par Karine Gélébart .

Il aura fallu attendre le 20 janvier pour véritablement lancer la saison de ski dans le massif des Vosges. Jusqu'à 2.000 skieurs par jour pour le week-end d'ouverture, et quelques aménagements pour supporter la hausse des coûts de l'énergie, la station du Lac Blanc espère sauver sa saison.

Le manteau blanc - 20 centimètres de neige artificielle et 20 centimètres de neige naturelle - a recouvert les pistes de la station du Lac Blanc (Haut-Rhin), juste à temps pour redonner espoir à ses gérants de pouvoir sauver la saison : le 4 février s'ouvrira un mois crucial pour l'activité touristique liée aux sports d'hiver, les vacances scolaires, qui s'étalent sur quatre semaines.

"Ca peut encore être une belle saison, lâche Patrice Perrin, patron soulagé de voir les flocons tourbillonner en ce dimanche 22 janvier. Janvier, puis les vacances de février sont vraiment le cœur de nos saisons. Nous avons fait une belle nocturne samedi, là il y a du monde malgré la météo très hivernale, nous sommes très heureux."

Des semaines d'autant plus capitales pour la station haut-rhinoises que sa facture d'électricité a bondi de 900%. Un coup dur qu'il a fallu encaisser en aménageant le fonctionnement de la structure.

Cherche main d'œuvre activement

"Nous sommes pour le moment ouvert de mercredi à dimanche, fermés donc deux jours au début de la semaine, et ce jusqu'au début des vacances scolaires de notre zone, explique le gérant. Il n'y a qu'une soirée de ski nocturne par semaine, le vendredi... Cela permet une économie, et nous nous adaptons également aux difficultés de recrutement que nous rencontrons, dans tous les secteurs, de la restauration, de la location de matériel..."

Et Patrice Perrin de lancer un appel : "Si des étudiants sont motivés pour venir travailler, notamment pendant les vacances de notre zone (la zone B, en congés du 11 au 26 février, NDLR), nous les accueillerons bien volontiers!" 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité