Vol de données personnelles : à Mulhouse, une cyberattaque a visé un prestataire de la Filature et de l'Opéra National du Rhin

Un prestataire de la Filature, salle de spectacle de Mulhouse (Haut-Rhin), a subi un piratage d'ampleur dans lequel les données personnelles (hors données bancaires) d'environ 51 000 personnes ont potentiellement été subtilisées. Le public mulhousien de l'Opéra national du Rhin est aussi concerné.

Après les hôpitaux et les universités, est-ce au tour des établissements culturels de subir des cyberattaques d'ampleur ? Le logiciel Forum Sirius, billetterie en ligne prestataire de la salle de spectacle mulhousienne la Filature, a subi une attaque informatique importante le 28 juin. Celle-ci a potentiellement exposé les données personnelles d'environ 51 000 personnes utilisant l'espace de vente en ligne de la Filature. "Les données bancaires ne sont pas concernées, et l'ensemble des données personnelles n'est plus en danger, puisque le problème a été traité, précise d'emblée Elisa Beardmore, secrétaire générale de La Filature. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, toutes les mesures de sécurité nécessaires ont été mises en place par notre prestataire."

Il n'empêche que les noms, prénoms, adresses mail, numéros de téléphone ainsi que les adresses postales des usagers ont pu être ciblées. "400 théâtres en France sont concernés, ajoute Elisa Beardmore. Il est impossible de savoir quel est le nombre exact de nos fichiers clients réellement concerné." Le public mulhousien de l'Opéra national du Rhin (et non le public strasbourgeois), ainsi que celui de l'Orchestre symphonique de Mulhouse et de la Scène nationale font partie de ces fichiers clients potentiellement touchés. 

C'est par un mail envoyé ce mercredi 3 juillet par la direction de la Filature que les usagers ont été prévenus. "À l'heure actuelle, une attaque ne peut plus utiliser votre mot de passe puisqu'une réinitialisation de sécurité a été réalisée suite à la découverte de l'incident", est-il indiqué dans le courriel.  Mais il est aussi précisé dans le document l'ensemble des précautions à prendre désormais, au cas où les données personnelles sont tombées entre de mauvaises mains. 

Un risque de "phishing" 

Les usagers concernés par l'attaque devront particulièrement faire attention dorénavant aux mails qu'ils reçoivent. Si l'émetteur est inconnu, il ne faut pas cliquer sur les liens qui s'y trouvent, ou encore moins renseigner d'informations bancaires, même lorsque le message semble émaner d'une banque. Des mesures de précaution logiques, mais qui sont d'autant plus importantes lorsque les données sont volées, comme lors de cette attaque. Il s'agit potentiellement d'une tentative de "phishing", un anglicisme désignant un hameçonnage, une forme d'escroquerie en ligne. Tous les dangers de cette pratique sont détaillés sur le site de la Cnil.

Autre recommandation dans les cas de piratage de grande ampleur comme celle dont a été victime La Filature : il faut changer tous les mots de passe identiques ou similaires utilisés sur les comptes personnels (réseaux sociaux, espace bancaire). Il ne faut pas non plus hésiter à vérifier régulièrement qu'il n'y a pas d'activité suspecte sur les comptes où vous utilisez les mêmes mots de passe renseignés que ceux renseignés sur l'espace de vente de billets de la Filature. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité