Cet article date de plus de 4 ans

Volley : Chaumont aux portes d'une finale européenne

Le Chaumont Volley-Ball 52 a pris une belle option sur la finale de la Challenge Cup en battant les Turcs du Ziraat Bankası SK (Ankara) 3-1 (25-21,25-19, 28-30, 25-18) mercredi soir au gymnase Lemouton.
Le Chaumont Volley-Ball l'emporte 3-1 (25-21,25-19, 28-30, 25-18) face aux Turcs du Ziraat Bankası SK (Ankara) en 1/2 finale aller de la Challenge Cup. ©France 3 Champagne-Ardenne
Pour la toute première 1/2 finale européenne de leur histoire, les volleyeurs de Chaumont s'attendaient à un duel très compliqué face à Ankara, une équipe évoluant dans un championnat de Turquie considéré comme l'un des meilleurs du monde. 

Pas favoris sur le papier, les Haut-Marnais ont pourtant déjoué les pronostics mercredi soir en remportant assez nettement (3-1) le match aller de cette confrontation disputée dans leur salle de repli au gymnase Lemouton. Le match aurait même pu s'achever plus tôt puisque les hommes de Silvano Prandi, victorieux des deux premiers sets, ont manqué des balles de match dans la 3ème manche perdue 28-30. Un accroc qui n'a pas empêché les Chaumontais, impériaux au service (11 aces !) de repartir de plus belle et de s'adjuger largement le 4ème set 25-18.

En ayant réussi le match quasi-parfait, le CVB 52 se trouve donc en très bonne position pour atteindre la finale. Pour cela, il faudra bien négocier le match retour disputé dès dimanche (13h) à Bursa (Turquie). Une victoire ou une défaite 3-2 sera synonyme de qualification pour Chaumont. En cas de victoire de l'équipe turque 3-0 ou 3-1, un set en or ("golden set") en 15 points départagera les deux formations.

durée de la vidéo: 01 min 47
Volley : Chaumont remporte la 1/2 finale aller de Challenge Cup ©France 3 Champagne-Ardenne


Dans l'autre demie-finale aller de Challenge Cup, les Turcs de Novy Urengoy ont largement dominé les Turcs du Galatasaray Istanbul 3-0 (25-12,25-18,25-19). Match retour dimanche à Istanbul.

La finale se déroulera en matchs aller-retour les 12 et 16 avril. En cas de qualification, Chaumont recevrait au match aller dans un lieu encore indéterminé puisque la cité haut-marnaise ne dispose pas de salle aux normes. Les dirigeants du CVB52 s'activent donc pour trouver un terrain de repli... Aux dernières nouvelles, ils pourraient s'exiler à Paris, dans la salle Charpy qui jouxte le stade Charléty, habituel terrain de jeu du Paris Volley, un lieu qui présente l'avantage d'être en configuration volley toute l'année... Mais d'abord, il y a encore une marche à gravir dimanche en Turquie pour les hommes du président Soirfeck.


© Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
volley-ball sport cvb52