Les facteurs haut-marnais en grève

Publié le Mis à jour le
Écrit par IG

Les postiers du secteur de Chaumont, Bourbonne-les-Bains, Nogent, Andelot et Bourmont sont en grève ce mardi 9 octobre. Ils dénoncent des changements dans l'organisation de leur journée de travail et la dégradation du service dans le milieu rural de la Haute-Marne.

Plus de 80 postiers se sont rassemblés ce mardi 9 octobre devant le centre de tri de la Poste de Chaumont. Une mobilisation très suivie puisqu'une centaine d'entre eux ont fait grève suite à l'appel lancé par le syndicat Sud Poste. Les postiers dénoncent le manque de personnels titulaires et réclame l'embauche de 14 agents.

La date n'était pas choisie au hasard. Une nouvelle organisation de travail est lancée ce mardi 9 octobre sur les centres de Chaumont, Bourbonne, Andelot, Nogent et Bourmont. Une réorganisation dénoncée par les syndicats car elle impose, à l'aide d'un logiciel baptisé Géoroute, "des normes et des cadences aux postiers".
 

Normes et cadences

"Il faut par exemple livrer un recommandé en 1 minute 30", explique Alexandre Pernet, facteur à Chaumont et représentant Sud Poste. "Les horaires de travail changent également avec une coupure méridienne qui entraîne un déséquilibre important entre la vie privée et la vie professionnelle des facteurs tout en retardant la distribution du courrier."

Cette réorganisation sera aussi mise en place en février 2019 sur les bureaux de Langres et Fayl-Billot où la mobilisation a également été très suivie.

Le syndicat Sud a lancé une action auprès du tribunal de grande instance de Chaumont pour contester cette réorganisation du travail.

En attendant la décision de la justice prévue le 13 décembre, les postiers ont voté en assemblée générale la suspension de leur mouvement de grève. Ils reprendront le travail ce mercredi, mais "le préavis de grève a été maintenu, précise le syndicaliste, pour reprendre la mobilisation à tout instant".