Cet article date de plus de 3 ans

Les gendarmes de Chaumont au coeur d'un incident diplomatique à Los Angeles

A bord d'un vol Air France en partance pour Tahiti, l'escadron de gendarmes mobiles de Chaumont a rencontré quelques problèmes lors d'une escale à Los Angeles. Les autorités américaines ont souhaité ouvrir les colis diplomatiques que les militaires convoyaient. Ce que les gendarmes ont refusé.

A bord d'un vol Air France en partance pour Tahiti, l'escadron de gendarmes mobiles de Chaumont a rencontré quelques problèmes lors d'une escale à Los Angeles. Les autorités américaines ont souhaité ouvrir les colis diplomatiques que les militaires convoyaient. Ce que les gendarmes ont refusé. ©France O / France 3 Champagne-Ardenne
Selon nos confrères de Polynésie 1ère, l'escadron de gendarmerie mobile de Chaumont s'est retrouvé au coeur d'un incident diplomatique sur le sol américain. Ce mercredi matin, 79 militaires haut-marnais étaient à bord d'un vol Air France à destination de Tahiti.

Leur mission : relever leurs collègues d'Orléans qui viennent de passer trois mois en Polynésie française, mais également convoyer des colis diplomatiques. Lors d'une escale à l'aéroport de Los Angeles, les autorités américaines ont demandé à ouvrir ces colis. Les gendarmes ont protesté, les valises diplomatiques n'étant pas censées être ouvertes.

Plusieurs gendarmes sont du coup restés bloqués à l'aéroport le temps de régler cette affaire.

Selon la chaîne Polynésie 1ère, l'ambassadeur de France à Washington a été prévenu de cet incident diplomatique.
Selon la gendarmerie, la situation s'est débloquée dans la journée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
première guerre mondiale défense armée