• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Haute-Marne: la fédération de pêche compte sur les jeunes générations

De jeunes enfants s'essaient à la pêche au port de la Maladière à Chaumont, où était organisée, le dimanche 2 juin 2019, la 5e fête de la pêche par la fédération de Haute-Marne. / © Aurore Trespeux / France 3 Champagne-Ardenne
De jeunes enfants s'essaient à la pêche au port de la Maladière à Chaumont, où était organisée, le dimanche 2 juin 2019, la 5e fête de la pêche par la fédération de Haute-Marne. / © Aurore Trespeux / France 3 Champagne-Ardenne

La fédération de Haute-Marne pour la pêche et la protection du milieu aquatique organisait ce dimanche 2 juin sa 5e fête de la pêche au port de la Maladière, à Chaumont. Un événement destiné aux enfants, car la fédération compte bien poursuivre ses efforts pour rajeunir l'image de ce sport. 

Par Céline Lang avec Aurore Trespeux

Ce printemps, 4.500 invitations ont été distribuées dans les écoles de l’agglomération de Chaumont. Objectif: la fête de la pêche. Comme chaque année depuis cinq ans, en effet, la fédération haut-marnaise pour la pêche et la protection du milieu aquatique organise cette manifestation à destination des enfants de trois à douze ans. Ils peuvent y venir tester gratuitement ce sport aux disciplines variées, comme la pêche au coup, par exemple.

Toute la journée, ce dimanche 2 juin, les bambins ont donc pu enchaîner divers ateliers de cinq minutes environ. Une fois finis, ils ont pu aller choisir leur cadeau, qui prenait soit la forme d'une canne à pêche soit d'un lot de leurres. Et cerise sur le gâteau, les petits Hauts-Marnais sont même repartis avec une carte de pêche gratuite, qui leur permettra de pratiquer cette nouvelle activité dans toute la France, et pas uniquement en Haute-Marne. 
 
Les abords du port de la Maladière, à Chaumont, où s'est tenue la 5e édition de la fête de la pêche ce dimanche 2 juin 2019. / © A. Trespeux / France 3 Champagne-Ardenne
Les abords du port de la Maladière, à Chaumont, où s'est tenue la 5e édition de la fête de la pêche ce dimanche 2 juin 2019. / © A. Trespeux / France 3 Champagne-Ardenne

Un département où les pêcheurs sont jeunes

Chaque année, en Haute-Marne, ils sont près de 2000, parents inclus, à se rendre à cette grande fête de la pêche qui a pour but d'amener les enfants à pratiquer ce sport à la réputation parfois un peu désuète. Et ça marche: l'an dernier, 600 enfants sont repartis avec une carte de pêche. Les statistiques augmentent elles aussi dans le bon sens puisque la Haute-Marne est un territoire où les pêcheurs sont plutôt jeunes: 30% des 10.183 pêcheurs du département sont âgés de moins de 18 ans.

La fête de la pêche est un bon outil pour maintenir la jeunesse au bord de l'eau, alors que c'est quelque chose d'assez difficile en temps normal. Pour les jeunes, la palette de loisirs est assez importante, et on note un turn-over dans les associations, qui peut être très important d'une année sur l'autre. Mais nous, on a notre fond de pêcheurs pour assurer la relève pour les années à venir. 
- Michel Remond, président de la fédération de pêche et de la protection des milieux aquatiques de Haute-Marne-

La fédération départementale de pêche veut aller encore plus loin

Dès septembre 2019, la fédération de pêche compte aussi ouvrir une maison pêche nature, qui sera un centre d’initiation à la pêche et d’éducation à l’environnement. Un lieu qui permettra à tous de tester la pêche quelles que soient les conditions grâce à un simulateur. Le but est clairement pédagogique. Les visiteurs pourront apprendre comment fonctionnent les cours d'eau dans le département mais aussi l’utilité de la pêche et son rôle concernant l’environnement.

En Haute-Marne, la fédération veut en effet clairement mettre en valeur cette mission de contrôle des milieux aquatiques, qui devient de plus en plus compliquée à mener avec le réchauffement climatique. 
 

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus