Tombe vandalisée du général de Gaulle : l’auteur des faits était alcoolisé, il regrette son acte

© Stéphane Janesczko / France 3 Champagne-Ardenne
© Stéphane Janesczko / France 3 Champagne-Ardenne

L’homme qui a vandalisé la tombe du général de Gaulle samedi dernier à Colombey-les-Deux-Eglises (52) n’a «fait aucune revendication», a déclaré le procureur de Chaumont lors d’une conférence de presse.

Par LG

Comme nous vous l’indiquions ce mardi soir, un homme de 38 ans et une femme de 34 ans ont été interpellés soir vers 20 heures dans leur domicile du centre-ville de Chaumont. Trois nouvelles interpellations se sont déroulées ce mercredi matin vers 11h.

Le suspect principal n'a pas de casier judiciaire. La perquisition réalisée à son domicile n'a rien révélé quant à une éventuelle motivation politique. En garde à vue, le suspect a regretté son acte et n'a fourni aucune sorte de revendication indique le procureur Frédéric Nahon. Il précise que l’homme était «fortement alcoolisé» lorsqu’il a brisé la croix religieuse surplombant la tombe du général.

Trois complices du couple seront poursuivis pour avoir caché leur voiture (non encore retrouvée à ce jour). Aucune expertise psychiatrique n’a été demandée. Le suspect sera jugé vendredi après-midi en comparution immédiate à Chaumont.

A lire aussi

Sur le même sujet

À Montier-en-Der, les photographes empruntent du matériel avant de l'adopter

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne