• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Histoires 14-18 : le faux Paris

Par France 3

De janvier à septembre 1918, Paris subit les bombardements des Gothas. Des avions d'un genre nouveau, au fort pouvoir de destruction. Leurs raids nocturnes sont destinés à affaiblir le moral de la population. Pour la protéger, un projet fou voit le jour : la création d'un faux Paris !
 
Après les premiers raids aériens allemands, un système de défense complet est mis en place autour de Paris. Ballons captifs et projecteurs doivent contrer l'action des Zeppelins et des avions. Pour masquer les cibles potentielles, des rideaux de fumée sont créés. La défense anti aérienne disséminée autour de la capitale dissuade peu à peu l'ennemi de mener des raids en plein jour. Les pilotes de bombardiers allemands apprennent à s'orienter avec la lune et les étoiles. Ils utilisent les indices au sol comme les cours d'eau ou les voies ferrées repérables avec la lueur des trains et les panaches de vapeur sortant des locomotives...

Histoires 14-18 : le faux Paris
BDIC Fonds Valois - BNF Gallica - Pathé Gaumont - L’Illustration - Gaspard Vivien  - France 3 - Laurent Parisot


En 1917, l'armée décide de mettre en place des leurres pour que les Allemands bombardent des zones inhabitées. L'idée est de créer des éclairages semblables à ceux des gares et des boulevards. Des boucles de la Seine, identiques à celle de la capitale, sont repérées pour installer ce faux Paris. La construction d'une Gare de l'Est factice débute ici, au nord de Villepinte. Des toiles translucides peintes, imitant les verrières sales des gares, sortent des ateliers de camouflage. Et pour mieux duper les pilotes, l'éclairage est réglable... pour imiter la faible luminosité des lampadaires lors des alertes...

Mais les installations ne seront opérationnelles qu'après le dernier raid allemand. Le faux Paris restera à l'état de plans mais les principes d'illusion et de manipulation qui ont guidé le projet seront largement utilisés lors de la deuxième guerre mondiale. Quant à l'ingénieur en ayant imaginé l'éclairage, il illuminera la Tour Eiffel en 1925, faisant véritablement de Paris une ville lumière !


 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus