Holtzheim : enquête ouverte après le décès d'un plongeur à la gravière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Dezempte
Plongée à Holtzeim - Image d'illustration
Plongée à Holtzeim - Image d'illustration © France 3 Alsace

Un homme de 48 ans a perdu la vie samedi alors qu'il plongeait à la Gravière du fort avec des deux amis. Les gendarmes de la compagnie fluviale de Strasbourg tentent à présent de comprendre les circonstances de cet accident. 

L'alerte avait été donnée vers 15h samedi par d'autres plongeurs présents sur le site. Un ressortissant belge qui était entré dans l'eau avec deux autres personnes à la gravière d'Holtzeim n'était pas remonté. Arrivés sur place, les pompiers ont ramené le plongeur sur la rive et ont essayé de le réanimer avant de le transporter en urgence absolue à l'hôpital civil de Strasbourg. Il n'a pas survécu.

Les gendarmes de la compagnie départementale nous ont confirmé qu'il s'agit bien d'un accident et une enquête a été ouverte pour comprendre ce qui s'est passé samedi. Des examens techniques, notament sur le matériel, ont été confiés aux gendarmes de la compagnie fluviale. Le parquet de Strasbourg a ordonné une autopsie pour déterminer les causes exactes du décès.

En juin 2015 déjà, un plongeur originaire de Besançon avait trouvé la mort au même endroit, également à la suite d'un accident. La victime avait connu un incident sur son matériel et avait été emportée par le fond. Les pompiers étaient parvenus à localiser son corps à 37 mètres de profondeur.

La gravière du Fort de Holtzheim est profonde de quarante mètres environ. Les amateurs de plongée du Grand Est mais aussi des Suisses, des Allemands et des Belges s'y retrouvent régulièrement. Aux beaux jours, plusieurs centaines de passionnés viennent s'y entraîner. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.