• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Impôts locaux : à quoi doit-on s’attendre ?

© FTV
© FTV

Malgré la baisse des dotations de l’Etat, les élus locaux tentent d’atténuer les hausses des taxes d’habitations et foncières. Toutefois dans le Grand Est, les disparités sont grandes.

Par Thierry Gelhaye

Vous n’y échapperez pas, ces prochains jours, les avis d’impôts locaux vont arriver dans vos boîtes aux lettres.

Les dates d'envoi fixées par l'administration fiscale débutent le 30 septembre 2016 pour les foyers fiscaux non mensualisés. Ces mêmes contribuables peuvent disposer de leur avis de taxe d'habitation à compter du 26 septembre 2016 dans leur espace personnel sur le site impots.gouv.fr.

Cette année les contribuables vont globalement voir leurs impôts augmenter autour de 3%. C'est une conséquence des économies voulues par l'État. Pour équilibrer le budget, le gouvernement a prévu une baisse des dotations aux collectivités de 50 millions d'euros. Toutefois  les élus locaux ont choisi la modération avec des exceptions.

Augmentations départemenales

Trois départements du Grand Est ont choisi d’augmenter le taux de leur taxe foncière : Vosges, Marne et Haut Rhin.

Mais en 2016, c’est la Meuse qui reste le département où les propriétaires payeront la plus lourde taxe avec un taux de 25,72%. Pour sa part le Haut-Rhin conserve un taux très bas devancé uniquement par la Moselle avec un taux inférieur à 13 %. On note que ce sont les départements les plus dynamiques démographiquement qui sont ceux où les taux du foncier du bâti sont les plus bas. 


Augmentations communales
 
Concernant les villes le constat est très différent. L’agglomération de Strasbourg, la plus importante du Grand Est, est celle où le taux de la taxe d’habitation payée par les  locataires et les propriétaires est le plus élevée avec 34,48% contre 28,34% à Reims. 
© France 3 Lorraine

Pour rappel, les contribuables non mensualisés, propriétaires ou usufruitiers d'un bien immobilier (maison, appartement...) au 1er janvier 2016, ont jusqu'au lundi 17 octobre 2016 pour le paiement de leur taxe foncière (samedi 22 octobre en cas de télépaiement).


Le reportage de Dominique Duforest et Jean-Pierre Petitcolas :

Grand Est : Impôts locaux : à quoi doit-on s’attendre ?
Malgré la baisse des dotations de l’Etat, les élus locaux tentent d’atténuer les hausses des taxes d’habitions et foncières. Toutefois dans le Grand Est, les disparités sont grandes - France 3 Lorraine


Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus