Beautiful Djazaïr, une histoire franco-algérienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Danièle LEONARD

Cette troisième pièce d'un triptyque sur l'histoire coloniale française est présentée par la compagnie Mémoires Vives.

video title

video title

Strasbourg-Méditerranée :"Beautiful Djazaïr"

Le Festival Strasbourg-Méditerranée se poursuit jusqu'au 10 décembre prochain. La compagnie strasbourgeoise Mémoires Vives présente ce soir et demain soir "Beautiful Djazaïr" (Alger la belle), le troisième volet d'un triptyque sur l'histoire coloniale française.

Elle consacre la rencontre entre Yan Gilg, auteur, rappeur et metteur en scène, et Hamid Ben Mahi, danseur et chorégraphe, directeur de la compagnie girondine Hors Série.

Pour sa 7ème édition le Festival Strasbourg-Méditerranée met en avant le thème "Exils", dans la continuité des thèmes de l'hospitalité, des nouvelles identités, de la frontière et des héritages, explorés lors des éditions précédentes.



Au-delà d'une conversation artistique interrogeant les liens complexes entre la France et l'Algérie, Beautiful Djazaïr est l'expression de la volonté partagée d'un descendant de colon et d'un descendant de colonisé, de mêler leur art pour explorer des champs poétiques et dégager une réflexion sur une page encore brûlante de l'histoire.



Beautiful Djazaïr, littéralement Alger la Belle, est la confrontation de deux langues, de deux cultures, de deux artistes citoyens qui cherchent à explorer leur héritage pour mieux comprendre le présent.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité