Le village d'Othe ne souhaite pas devenir meusien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Audrey Parfait

Meurthe-et-mosellane, la commune d'Othe est située sur le département de la Meuse

video title

Othe (54) - Fronde des habitants

En janvier 2012, la révolte éclate dans le petit village de Othe, près de Longuyon. Cette commune, rattachée au département de la Meurthe-et-Moselle, est enclavée sur le territoire de la Meuse depuis 1790. Mais tout cela pourrait changer avec la prochaine réforme de la carte de l'intercommunalité.

Situé entre Longuyon et Montmédy, le petit village d’Othe est l’une des rares enclaves françaises. Alors que l’Etat souhaite le rattacher à la Meuse, les habitants se rebellent.

L’été dernier, l’État, par le biais de la sous-préfète de Briey, annonce aux élus locaux que la commune pourrait être rattachée au département de la Meuse dans un objectif de « continuité territoriale ». Aussitôt, les élus othinois réagissent. Ils veulent rester meurthe-et-mosellans et saisissent les parlementaires locaux afin de recevoir leur soutien.

Transports scolaires gratuits (alors qu’ils sont payants en Meuse), prix du foncier plus élevé, routes mieux entretenues, wifi bientôt installé... Les avantages sont nombreux à être meurthe-et-mosellans pour ce petit hameau d’une trentaine d’habitants. L’identité y est forte, atypique, les habitants le revendiquent et ne voient pas pourquoi cela devrait changer.

Une décision de l’Etat courant 2012 devrait fixer son sort. En attendant, le maire, Claude Michel envisage déjà d’autres solutions comme le rachat à la commune voisine de Velosnes (en Meuse) des 153 mètres de voirie qui manquent à Othe pour se libérer de son statut d’enclave*.

* Terrain entièrement ou partiellement enfermé à l'intérieur d'un autre

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité