Vers l'instauration d'un couvre-feu en Meurthe-et-Moselle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Christophe Panek
La mise en place d'un couvre-feu pourrait être annoncé en ce qui concerne le département de la Meurthe-et-Moselle
La mise en place d'un couvre-feu pourrait être annoncé en ce qui concerne le département de la Meurthe-et-Moselle © Jean-Christophe Panek

Rien n'est confirmé pour l'instant mais le département de la Meurthe-et-Moselle fait parti d'une liste où pourrait s'appliquer un couvre-feu dès ce samedi. 19h ou 21h, rien n'est tranché.

Selon nos confrères d'Europe 1, la Meurthe-et-Moselle fait partie des 38 départements qui devraient basculer en couvre-feu. Contacté par téléphone, Thierry Vincent, responsable de l'UMIH Meurthe-et-Moselle (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), n'a pas souhaité confirmer mais cela est fort probable. "Je n'étais pas dans la boucle et j'attends plus de précisions mais encore une fois, nous sommes mis devant le fait accompli" a t-il commenté. Mathieu Klein, le maire de Nancy a prévu d'intervenir sur Facebook ce soir à 18h15 dans le cadre de l’évolution de la crise sanitaire. A ses côtés : le préfet de Meurthe-et-Moselle fera une intervention. Sans doute pour des annonces importantes.

Pas de couvre-feu en Moselle

Pas de couvre-feu à Metz et en Moselle. Mais la Préfecture de la Moselle annoncera dans la soirée la fermeture des bars et des restaurants à partir de 22h. Une mesure qui sera effective dès ce samedi 24 octobre. "C’est un bon compromis" admet Agnès Lorang, secrétaire générale de l'UMIH Moselle (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), "nous redoutions une fermeture à 21h mais à force de discussions et d’échanges, nous sommes tombés d’accord sur 22h. On va s’adapter encore une fois. On a conscience de la situation et des problèmes mais finalement, on maintient l’activité économique tout en préservant la sécurité, c’est l’essentiel."

En Moselle et en Meurthe-et-Moselle, parmi les nombreux indicateurs observés à la loupe celui du taux d'incidence -c'est à dire le nombre de nouveaux cas pour 100 mille habitants au cours des sept derniers jours- grimpe nettement ces dernières semaines. Ne serait-ce que dans les deux grandes villes de la région Lorraine, Metz et Nancy, la circulation du virus continue de s'accroître puisque le taux d'incidence avoisine désormais les 200 dans la cité ducale.

Jean Castex, le premier ministre, interviendra sur le sujet à 17 heures.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.