Julien Sorel chausse les pointes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Pouchin .

Le ballet de l'Opéra national du Rhin revisite cette saison Le rouge et le noir de Stendhal, adapté en 1988 par le célèbre chorégraphe allemand Uwe Scholz. A découvrir jusqu’à dimanche à Strasbourg puis à Colmar et Mulhouse.

C'est le héros du roman Le rouge et le noir de Stendhal. Julien Sorel, jeune homme complexe qui tente de gravir les échelons de la société grâce à ses conquêtes devient danseur grâce à l'adaptation de Uwe Scholz, disparu il y a 12 ans. Avec Le rouge et le noir, le chorégraphe allemant considéré comme l'un des maîtres du grand ballet néo-classique avait signé l'un de ses plus grands chefs-d’œuvre.



Le ballet de l'Opéra national du Rhin revisite l'oeuvre de Stendhal adaptée en 1988 par le chorégraphe allemand Uwe Scholz. ©France 3 Alsace


Sur scène, 30 danseurs, des figurants mais aussi 200 costumes et des décors fidèles à l'univers de ce roman du XIXème siècle. Un texte longtemps étudié par Uwe Scholz dont il a gardé la dimension psychologique des personnages dans une chorégraphie parfois théâtrale.



Le rouge et le noir est à découvrir à l'Opéra National du Rhin, jusqu'à dimanche 15 janvier puis à Colmar et Mulhouse.



Chorégraphie Uwe Scholz

Musique Hector Berlioz

Direction musicale Myron Romanul

Décors Philippe Miesch

Costumes Thibaut Welchlin

Lumières Maryse Gautier

Assistants à la chorégraphie Giovanni Di Palma, Kiyoko Kimura
Prochaines représentations en Alsace
Strasbourg - Opéra

• mer. 11 janvier 20 h »

• jeu. 12 janvier 20 h »

• ven. 13 janvier 20 h »

• sam. 14 janvier 20 h »

• dim. 15 janvier 15 h »

Colmar - Théâtre municipal

• sam. 21 janvier 20 h

• dim. 22 janvier 15 h

Mulhouse - La Filature

• sam. 28 janvier 20 h »

• dim. 29 janvier 15 h »

• mar. 31 janvier 20 h »

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité