L'Agneau d'Alsace, une marque

En Alsace, les éleveurs de brebis se portent plutôt bien. Ils sont 110 en Alsace. Il y a une dizaine d'années, une vingtaine d'éleveurs a décidé de créer une marque, "Agneau, terroir d'Alsace", pour traiter directement avec les bouchers. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Eviter les intermédiaires : c'est le choix qu'a fait une vingtaine de producteurs alsaciens, à l'origine de la création de la marque "Agneau, terroir d'Alsace" il y a une dizaine d’années. A l'époque, les éleveurs de brebis ne se portaient pas très bien en général, ils pouvaient parfois à peine se verser un salaire. La marque leur permet de vendre leur viande directement aux bouchers de la région et de fixer leur prix, ce qui est bénéfique pour toute la filière.
A Preuschdorf, Stéphane Huchot est à l'origine de la création de la marque. Il est la troisième génération d'éleveurs. Il vend une trentaine d’agneaux par semaine. Il a dû assurer la disponibilité de la viande tout au long de l’année et augmenter les naissances. Par le passé, il amenait ses bêtes dans une coopérative ; aujourd'hui, il se rend à l'abattoir de Haguenau. L’intérêt, pour lui, c’est bien sûr la proximité, la garantie pour le consommateur de trouver une viande locale. Et la relève est assurée : son fils, Florian, 17 ans, entend reprendre la bergerie à l’avenir.

Parmi les projets de la marque « Agneau Terroir d’Alsace » : des partenariats avec des restaurateurs, et une semaine en juin dans les cantines des collèges d’Alsace, dédiée au « burger du berger ».