Les nouveaux élus du Grand Est devraient baisser leurs indemnités de 30%

Selon nos confrères de France Bleu Alsace, les 169 élus qui siégeront au sein de la nouvelle région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine devraient baisser leurs indemnités à hauteur de moins 30%.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Toujours selon nos confrères, la décision aurait été prise par le groupe majoritaire les Républicains, UDI, MoDem (104 élus) cette semaine lors de la première réunion informelle à Strasbourg. D'après France Bleu Alsace, si la décision est actée par la nouvelle assemblée, les élus recevront 1.900 euros bruts par mois environ au lieu des 2.600 euros prévus par la loi pour les régions de plus de trois millions d’habitants.

Les indemnités des conseillers régionaux sont calculées en fonction du nombre d'habitants : pour une région de plus de 3 millions d'habitants, ce qui est le cas de l'ACAL, elles peuvent aller jusqu'à 2.661 euros brut par mois.
Pour les régions de 2 à 3 millions d'habitants, elles sont de 2.280 euros, de 1.900 euros pour les régions de 1 à 2 millions d'habitants, et de 1.520 euros pour les régions de moins d'un million.
Les élus de Lorraine, d'Alsace ou de Champagne-Ardenne ne touchaient donc pas les mêmes indemnités. Avec plus de 2 millions d'habitants, les Lorrains gagnaient ainsi plus que leurs voisins, dont les populations sont de 1,8 million pour l'Alsace et de 1,3 pour la Champagne-Ardenne.

La nouvelle assemblée doit se réunir le 4 janvier.