• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Loto du patrimoine 2019 : en Alsace, les châteaux du Haut-Andlau et de Wesserling retenus

A gauche, le château du Haut-Andlau (Bas-Rhin); à droite, le château de Wesserling (Haut-Rhin). / © Capture écran des sites Internet des châteaux du Haut-Andlau et de Wesserling
A gauche, le château du Haut-Andlau (Bas-Rhin); à droite, le château de Wesserling (Haut-Rhin). / © Capture écran des sites Internet des châteaux du Haut-Andlau et de Wesserling

Les deux sites alsaciens font partie des 121 monuments français retenus pour cette deuxième édition du loto du patrimoine.

Par Caroline Moreau

"On ne s’y attendait pas du tout, annonce Guillaume d’Andlau quand, par téléphone, nous lui confirmons que son château du Haut-Andlau est le lieu retenu pour le Bas-Rhin. Nous n’y croyions pas. 57 sites avaient candidaté dans le département. C’est inespéré que nous soyons le monument retenu."

Promenez-vous virtuellement dans les ruines du château du Haut-Andlau, entretenues depuis l'an 2000 par l'association des Amis du château d'Andlau:

Pour cette édition 2019 du loto du patrimoine, destiné à financer la restauration des monuments historiques, 1.300 sites ont candidaté au niveau national. 121 ont donc été retenus, soit près de deux fois moins qu'en 2018.

"Nous sommes très contents, ajoute le propriétaire du château du Haut-Andlau. Nous aimerions pouvoir en retirer les 80.000 euros qui nous manquent pour consolider le rocher qui supporte le château, ainsi que son enceinte extérieure, afin de lui permettre de franchir sereinement le XXIe siècle. Mais au-delà de l’intérêt financier, ce loto du patrimoine est une super initiative car c’est un formidable moyen de montrer nos monuments, leur fragilité et de remonter les efforts que font les territoires pour les sauvegarder."

Pour mieux apprécier les lieux, venez aider les bénévoles de l'association des amis du château du Hant-Andlau. Ils se retrouvent tous les quinze jours sur place pour entretenir le site. La prochaine journée aura lieu le 22 juin.


Deuxième sélection pour le château de Wesserling

L'autre site retenu en Alsace cette année est le château de Wesserling à Husseren-Wesserling, dans le Haut-Rhin, qui avait déjà candidaté en 2018, étant alors l'un des seuls sites industriels représentés. Il avait retiré 110.000 euros de l'opération. Indispensable, mais trop peu pour achever la rénovation du site qui au XVIIIe siècle abrita une usine, avant de devenir le siège des patrons du parc industriel textile.
Le château au milieu du parc d'industrie textile
Le château au milieu du parc d'industrie textile

Ses défenseurs sont ambitieux: "le château de Wesserling est un témoignage unique d'une histoire industrielle européenne dont il reste peu de vestiges. C'est l'une des seules cité-usine encore debout", explique François Tacquard, le président de la communauté de communes de Saint-Amarin en charge de la gestion du lieu. Nous aimerions en faire un modèle pour sauver les rares qui pourraient encore l'être". 

Revoir notre reportage consacré en 2018 à la candidature du château de Wesserling :

Afin de motiver les éventuels joueurs au loto du patrimoine, le château organise une fête du patrimoine le 13 juillet 2019. Il lance par ailleurs une campagne de dons pour compléter les fonds nécessaires à la restauration du château (informations sur son site Internet).

Le tirage aura lieu le 14 juillet 2019. En 2018, le loto du patrimoine avait rapporté 22 millions d’euros que les lauréats avaient dû se partager. Retrouvez la liste de tous les sites retenus en France sur l'article de nos confrères de France Info.

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus