Marne : Casino du Lac du Der, une réouverture sous le signe de la sécurité

Le casino du Lac du Der veut miser sur la sécurité sanitaire. Depuis ce vendredi, toutes les salles de jeux ont rouvert au public. Mais le lieu a dû s'adapter et investir pour pouvoir faire respecter les gestes barrières au Covid-19.

La salle des machines automatiques a rouvert dès le 3 juin, au Casino du Lac du Der.
La salle des machines automatiques a rouvert dès le 3 juin, au Casino du Lac du Der. © ML
Au casino Joa du Lac du Der, en plus du contrôle d’identité, c’est désormais lavage des mains et masques obligatoires avant d’entrer. L’établissement a suivi un protocole sanitaire strict, afin de faire respecter les gestes barrières. Des bornes distribuant du gel hydroalcoolique sont disséminées un peu partout, des plaques de plexiglass séparent les joueurs, et certaines machines à jeux ont même été déplacées pour permettre un espacement suffisant entre les clients.

"L’installation de ces équipements était nécessaire", explique Eric Lerat, directeur général du casino. "C’était la condition sine qua non pour rouvrir. Pour les gels, les masques pour nos collaborateurs, les gants, le plexiglass… nous avons investi plus de 25.000 euros en tout."
 

Des clients rassurés 

Toutes ces mesures rassurent les clients, déjà nombreux durant la matinée. "Si on n’était pas masqués, je ne viendrais pas", raconte Pascale, venue de Troyes (Aube). "Avec toutes ces précautions, c’est bien sécurisé partout, il n’y a pas de soucis je pense."  Même chose pour Thierry, originaire de Paris. Client fidèle, il revient avec plaisir et sans aucune appréhension. "Ils ont bien communiqué sur les gestes barrières. La première fois que je suis revenu, il y avait du gel partout, les masques…"
 
Une plaque de plexiglass sépare les joueurs.
Une plaque de plexiglass sépare les joueurs. © ML
 

Un manque à gagner de 3 millions d'euros 

Pour Eric Lerat, la reprise de l’activité est un vrai soulagement. "Le manque à gagner des deux mois et demi qui sont passés, on ne le rattrapera jamais. On est à plus de 3 millions d’euros de perte du produit brut des jeux", explique le directeur du casino. Ses 57 salariés ont tous été mis au chômage partiel durant le confinement.

Mais il veut rester positif pour la suite. "On y croit. Il parait que les Français vont privilégier la France pour les vacances", sourit-il, "on est dans une belle station touristique, on espère avoir un peu plus de monde que les autres années, durant l’été."
 

Et il y a de quoi y croire. Car depuis la réouverture, le 3 juin dernier, les chiffres sont bons. Par rapport à l’an dernier, malgré tout le protocole sanitaire et malgré la fermeture d'une partie de la salle de jeu au début du mois, le casino enregistre une fréquentation en hausse de 10 %.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux sorties et loisirs lac du der-chantecoq nature parcs et régions naturelles coronavirus/covid-19 santé société