Marne : Cet été, les sapeurs-pompiers recrutent la relève

Dans la Marne, une campagne de recrutement de jeunes sapeurs-pompiers est actuellement menée. Pour postuler, les intéressés doivent être âgés d'au moins 13 ans. L'enjeu s'avère important : les recrues composeront en majorité les futurs volontaires, dont les effectifs baissent chaque année.

Deux jeunes sapeurs-pompiers volontaires (Elsa et Pierre, 15 ans) en plein exercice au centre de secours de Fismes (Marne).
Deux jeunes sapeurs-pompiers volontaires (Elsa et Pierre, 15 ans) en plein exercice au centre de secours de Fismes (Marne). © Philippe Cocquempot - France 3 Grand Est
À 15 ans, ils maîtrisent déjà certaines manœuvres comme des grands. Dans la cour du centre de secours de Fismes (Marne), Elsa, Pierre et Enzo simulent la mise en œuvre d'une lance à eau. Vêtus de leur tenue de sapeurs-pompiers, coiffés d'un casque rouge vif, ils enchaînent les gestes avec assurance. Tous les trois s'apprêtent à entrer dans leur quatrième et dernière année de formation de jeunes sapeurs-pompiers volontaires (JSP). "Depuis tout petit, je rêve d'être pompier, affirme Enzo. Venir ici, pour moi, c'était plus qu'une évidence."

Des adolescents passionnés comme Enzo, tel est le profil recherché par les écoles de JSP. Dans la Marne, les sapeurs-pompiers mènent actuellement une vaste campagne de recrutement pour la rentrée de septembre. Très actifs sur les réseaux sociaux, ils espèrent attirer des jeunes âgés de 13 à 14 ans "aimant l'action, le sport, la rigueur, la discipline et l'esprit d'équipe".
  La formation en question, qui dure quatre ans, accepte les plus motivés sans distinction de sexe, même si, de fait, les filles ne composent qu'environ 10% des effectifs. "Le cursus mêle des enseignements théoriques et pratiques, explique Dorian Lagache, responsable des JSP à Fismes. Au début, ils découvrent le matériel, les gestes qui sauvent, puis on leur apprend certaines procédures d'intervention et à manier le matériel. Sur quatre ans, cela va crescendo." Les admis doivent se rendre disponibles une journée par semaine (le mercredi ou le samedi). En plus des cours, il s'agit pour eux de découvrir la vie d'une caserne. "Parfois, ils doivent faire le ménage avec nous, sourit Dorian Lagache. Cela fait partie du quotidien réel !"
 

Ils nous disent souvent que, tout petits, ils ont vu le camion passer dans la rue avec des étoiles dans les yeux

Au centre de secours de Fismes, dans lequel l'une des 13 écoles marnaises est intégrée, 23 élèves suivent aujourd'hui la formation. L'établissement espère recruter une dizaine d'adolescents pour la rentrée. Sur le bureau du responsable des JSP, les enveloppes contenant les candidatures s'accumulent : "Pour l'instant, nous avons reçu dix courriers. Nous sommes plutôt optimistes. Ça s'annonce bien." D'après Dorian Lagache, oui, le métier fait encore rêver : "En général, les jeunes sont motivés. Ils nous disent souvent que, tout petits, ils ont vu le camion passer dans leur rue avec des étoiles dans les yeux."

Créer dix écoles supplémentaires d'ici 2023

Si les 13 écoles de la Marne comptent environ 300 jeunes sapeurs-pompiers, le service départemental d'incendie et de secours envisage de créer dix établissements supplémentaires : "D'ici 2023, notre ambition est de dépasser les 500 élèves", annonce le capitaine Benoît Roth, officier référent pour le volontariat. L'enjeu s'avère précieux : 50% des JSP qui s'engagent en première année intègreront les sapeurs-pompiers volontaires une fois adultes. "Il faut susciter des vocations le plus tôt possible, scande Benoît Roth. Depuis dix ans, le nombre de volontaires diminue, notamment en zone rurale. Les JSP réprésentent l'avenir." La formation des JSP se révèle d'autant plus importante que 10% des élèves décrochant le brevet de fin de formation décident de tenter, par la suite, le concours d'entrée chez les sapeurs-pompiers professionnels.

Pour obtenir plus d'informations sur le recrutement des jeunes sapeurs-pompiers, il est conseillé d'écrire un mail à cette adresse : devenirjsp@sdis51.fr
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers société jeunesse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter